TOURNIC chiffres romains 1955 à 1960

tournic 1955.JPGTOURNIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1955 à la page 10 , référencée 381-11 . Pendulette orientable ; boîtier et socle en métal façon or , chiffres romains  sur fond fond blanc , zone centrale marron , glace bombée en verre , aiguilles et petites barrettes rectangulaires lumineuses . Diamètre 11 cm . Cette version à chiffres romains et cadran marron est la toute première version du TOURNIC dont le nom provient évidemment de cette capacité à tourner sur son axe .tournic vert (Copier).JPGEn 1956 cette version à fond vert dégradé , référencée 381-13, remplace la première version à fond marron dégradé et voit aussi l’apparition d’une variante à chiffres arabes . Mais c’est en 1957 qu’apparaît la troisième version du TOURNIC – la plus réussie – avec des grands chiffres ajourés sur cadran glace . Les trois modèles de TOURNIC étaient proposés au même prix . Cette version reste en vente jusqu’ au catalogue 1959/60 , la version à chiffres ajourées se maintient deux ans de plus . La TERLIC est une variante de la TOURNIC avec un socle dans le style d’une mappemonde .tournic anatomieLe socle dissimule un contre poids en plomb qui permet d’orienter la pendulette sans la déséquilibrer ; celle ci est simplement pincée par l’arc de cercle .tournic dosTOURNIC dos tournic stellic pubpublicité Reader’s Digest 18,5 x 13,5 cm fevric tournic boulic pijic courbic pubpublicité 1956fevric tournic pub 1957publicité presse hebdomadaire , 1957 , tiers de page , format 35 x 14 cm .pub-sept-1957Publicité presse Paris Match n°454 , 21 Décembre 1957 . Papier , pleine page 35 x 26,5 cm , création Ray . CALBRIC , TOURNIC , FEVRIC et FUTIC

PICNIC 1956 à 1960

picnicPICNIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1 J . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 9 , référencée 326-11 .

Boîtier et chevalet en métal doré , cadran à zone centrale blanche quadrillée de petits losanges dorés , zone des heures ivoire à filets dorés brillants , peut se poser ou s’accrocher , aiguilles et points lumineux . Diamètre 7,5 cm . picnic-4-1958-59-page-13L’origine de la  dénomination PICNIC est clairement expliquée par ce slogan publicitaire . Il succédait au POTIC  lequel était plus gros mais employait déjà ce chevalet basculant permettant de poser ou suspendre le réveil .

Notre exemplaire ne présente pas les mêmes aiguilles que sur le catalogue ou les publicités .

1956 picnicBoîte d’emballage d’un PICNIC arborant au fond sa référence au tampon 326-11 et sa date de production 10 6 pour Octobre 1966 . Format de cette boîte 10 x 9 x 6,5 cm .1958 bardic-picnic l'heure en plein airPublicité presse 1958 ; dessin par CHESNOT

Publicités italiennes

Déja avant guerre , les Jaz étaient bien distribués à l’étranger particulièrement en Angleterre et aux début des années 50 la marque au jaseur été présente dans 61 pays ; à l’export les réveils et pendules étaient rebaptisés , tout d’abord avec des noms empruntés à L’Histoire et la littérature françaises  puis dans les années 70 avec des noms de villes .persianaPublicité circa pour le DIRIC qui devient assez logiquement et joliment La PERSIANA – persienne ou volet – par allusion aux volets qui ferment ce petit cabinet .publicite-italie-1962-legendeeCette publicité de 1962 remercie le Marché Commun -Mercato Comune- qui permet aux italiens d’accéder aux réveils Jaz à Transistor qui sont à l’époque une Première Mondiale ; Le MOSIC devient D’ARTAGNAN , la CASTIC est RICHELIEU , la TRANSIC se nomme LA FAYETTE , l’OFFIC se transforme en CYRANO ,  la CLAUSIC se transforme en PORTHOS et  la CLENIC hérite du nom d’un mousquetaire d’Alexandre Dumas : ARAMIS  , tandis que sa variante à cadran noir , exclusivement destinée à l’export , prend le nom de son compère ATHOS .pub-italie-23Publicité italienne circa 1963/64 : l’horloge murale MEBIC est nommée TALLEYRAND , la CASTIC est toujours RICHELIEU et le DRILIC hérite du titre du succès mondial d’Edith Piaf sorti en 1959 : MILORD , que Dalida venait de reprendre en italien en 1961 .  pub-italiePublicité italienne circa 1963/64 : légère variante de la précédente puisque seuls deux modèles changent : l’ANSIC devient BERGERAC quant à il LORENESE – La Lorraine- elle n’a étrangement  pas d’équivalent français n’ayant été vendue qu’à l’export .pub-milord-italie-2Le DRILIC /MILORD est surreprésenté dans les publicités , son dessin  par le célèbre designer Philippe Charbonneaux lui ayant assuré un succès mondial .jaz-arles-pubDans les années 70 l’ANDRIC devient ARLES en Italie .

Publicités Jaz ex-colonies françaises ALGERIE MAROC MADAGASCAR

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces publicités extraites de journaux des ex-colonies françaises de 1923 à 1933 démontrent que les réveils Jaz , qui sont commercialisés en Métropole à partir de 1921 , n’ont pas tardé à conquérir la zone d’influence française en Afrique .

TUSSIC 1969 à 1975

tussicTUSSIC 2711-60 noyer de Quercy tussic acajouTUSSIC 2711-90 acajou rougetussic arayoTUSSIC 2711-10 arayo

TUSSIC , pendule murale , gamme Jaz Transistor , dateur , mouvement électrique à transistor , calibre CF puis  FC à partir de 1972 ,  licence ATO . Nouveauté du catalogue 1969-1970 aux  pages 22-23 . Corps en Formica , dateur jour et date , lunette en métal doré , vitre en verre bombé , trotteuse centrale rouge . Format 23 x 20 cm                                                                                                                                                                           Existe en quatre couleurs : Arayo et « or », finition diamant , réf. 2711-10 , ce modèle disparaît du catalogue 1971-1972 . Noir , réf. 2711-30 , ce modèle disparaît du catalogue 1972-1973 .  3 Noyer de Quercy , réf. 2711-60 . 4 Acajou rouge ,réf. 2711-90.                                                                                                                                                                                   La TUSSIC  n’est plus au catalogue en 1976 , elle était la déclinaison avec dateur de la TONNIC .tussic dos (2)TUSSIC dos et son calibre CFTussic pub 1970 illPublicité extraite du journal Tintin (au verso la BD de S.F. Luc Orient par Eddy Paape) 1970 format 27,5 x 11 cm . Journal de Tintin oblige , Jaz tutoie le lecteur ( chez ton horloger)  à l’occasion de la fête des mères qui était chaque année une de ces trois campagnes principales de réclames avec Noël et les communions solennelles . On notera que la date et le jour sur une horloge murale sont d’une telle nouveauté que l’on se doit encore de l’expliquer . Effectivement c’est une PREMIERE MONDIALE pour Jaz en 1967 : ce calibre CF , qui équipe ses premières horloges à dateur , est le 1° mouvement au monde à pile indiquant heure , seconde , jour et date .

On reconnait dans cette publicité le graphisme psychédélique , en vogue dans les années 70 , dont les exemples les plus connus sont le film d’animation  Yellow Submarine et la couverture de l’album éponyme des Beatles dessinés par Heinz Edelmann sortis respectivement en 1968 et 1969.tussic gendic pubPublicité bien moins ludique et même assez technique  bien que publiée , elle aussi , dans un magazine pour la jeunesse SPIROU ( Boule et Bill au dos) en 1969 . Format 24,5 x 9 cm .joignic tevic guepic tussic gainic brodic forgic lignic pubpublicité Paris Match n° 1140 , mars 1971 , double page , 35 x 53 cm
tussic tevic brodic gendic pub 1969publicité Paris Match n° 1045 , mai 1969 , tiers de page , format 28,5 x 9 cm ( on notera l’erreur de dénomination : TISSIC n’existe pas , il faut lire TUSSIC)

 

René RAVO (1904+1998) affichiste

affiche rené ravoAffiche papier 54 x 41 cm , imprimé Hénon Paris , par René RAVO ( 1904 +1998 ) de son vrai nom René RAVAULT , un des plus célèbres affichistes du XX° siècle .

Ravo commence sa carrière en 1920 pour l’agence publicitaire de Puybelle réalisant des publicités dans le journal L’illustration . En 1924 , il passe chez Avenir Publicité dessinant ses premières affiches du Bazar de l’Hôtel de Ville, des salons de la TSF ou de l’Aviation . Mais très vite il  monte son propre atelier de création dans le IX° arrdt. de Paris et son nom s’impose partout contribuant à la renommée de grandes marques comme les fourrures Revillon , les parfums Bourjois , les stylos Waterman , les voitures Delahaye mais aussi Spontex , Velosolex , Banania , la Loterie Nationale , Gitanes , etc . ravo portraitextrait de la Revue Vendre dirigée par Paul NICOLAS                                                                                                                                                                                                       Son succès est tel qu’il réalise l’intégralité des affiches du BHV ou de Radiola pendant plus de vingt ans , créant pour ce dernier  le fameux slogan  » Qui dit Radio dit Radiola » . Effectivement son talent dépassait celui de ses dessins toujours clairs , dynamiques et joyeux il créa beaucoup d’autres slogans , assurant des publicités radiodiffusées ou des affiches de cinéma pour la Gaumont comme celle de « Monsieur Vincent  » avec Henry Fresnay . Maître de l’image , il était aussi maître du texte avec des slogans qu’il voulait toujours très bref .

Ravo va imprimer sa patte sur la communication visuelle de Jaz dans les années 60 . Avec les films de Robert Lortac , le dessinateur  Jean Chesnot , les photographes Edigio Scaïono et René -Jacques , l’illustrateur Bydo  , le designer Philippe Charbonneaux , etc …la liste est longue des talents prestigieux dont Jaz a réussi à s’entourer pour sa communication .perpic pubpublicité presse ,18,5 x 13,5 cm ; signée René RAVO en haut à droite .pub Jaz cartonpublicité vitrine en carton

 

STRATIC pub Jaune PERNOD 1959

pub-jaune-pernodPublicité revue Selection du Reader’s Digest  1959 , horloge STRATIC . Papier , pleine page petit format 18,7 x 13,7 cm . Jaz a multiplié les publicités dans cette revue populaire , mais toujours en noir et blanc pour les années 50/60 . Dans ce cas précis la quadrichromie était indispensable puisqu’il s’agit de la seule publicité pour Jaz essentiellement axée sur la couleur et par n’importe quelle couleur , le jaune Pernod !

En 1959 un accord est conclu entre Jaz et la marque de pastis , l’année même où les Établissements Pernod prennent comme raison sociale « PERNOD ». Une campagne publicitaire nationale tendant à faire du Jaune Pernod la couleur de l’été est lancée tous azimuts en concluant d’autres accords du même type avec Frigidaire , Bendix , Jantzen , Pierre Cardin , Maggy Rouff ,etc . On notera que la publicité pour Boka dans le Reader’s Digest reprend la même maquette que celle de Jaz .  Même Cocteau est sollicité avec son tableau original de Picasso représentant une bouteille du distillateur de Pontarlier et son verre de « jaune » . La folie du Jaune Pernod ira jusqu’à modifier légèrement le jaune du cadran des CLOISIC pour qu’il colle à la mode et à l’accord certainement lucratif …

 

Pour le dessin de cette publicité , on reconnait aisément la signature de Jean CHESNOT 

 

Publicité UBLIC 1947

pub-ublic-plaisir-de-france-313-x-245Publicité revue Plaisir de France 1947 . Papier , pleine page format 31 x 24 cm . Photos Scaïoni et René-Jacques . Publicité pour l’UBLIC , une des premières pendulettes à Tirage Limité de Jaz . Apparue en 1947 , son  tirage n’était pas si limité puisqu’elle est encore en vente en Novembre 1951 , lui accordant une longévité presque égale à celle de la CUIRIC . Créée tout de suite à la sortie de la guerre en 1946 avec trois modèles seulement , cette catégorie des Tirages Limités prend très vite de l’ampleur puisque ce sont 13 modèles qui sont proposés dès 1948 , l’UBLIC étant alors de loin la plus chère de cette gamme . On notera que Jaz ne met pas en avant le calibre KL à ancre et 11 pierres qui est un mécanisme pourtant honorable , à peine une allusion est faite à son autonomie de 8 jours . Le titre de l’annonce est d’ailleurs explicite , il s’agit d’un élément d’ameublement , de décoration et même de mode . Dès lors on est moins étonné du choix de cette collaboration de grand prestige qui a été obtenue pour cette publicité entre un des plus célèbres photographes de mode et de publicité de la première moitié du XX° siècle Edigio Scaïono et le non moins fameux René-Jacques . René-Jacques ( 1908+2003) de son vrai nom René Giton est un  photographe français réputé qui se consacre à la photographie d’illustration dès  1930. Membre du groupe « Rectangle » en 1941, il est l’un des fondateurs du Groupe des XV en 1946, collectif de photographes qui comptera Robert Doisneau , Willy Ronis ou Pierre Jahan  dans les années 50 .

Publicité FAUNIC 1950

pub-faunic-38-x28-plaisir-de-france-1950Publicité revue Plaisir de France 1950 . Papier pleine page grand format,  38 x 28 cm , dessin par Bydo . Publicité pour le FAUNIC , pendule décorative à Tirage Limité en vente uniquement en 1950 et entièrement faite à la main . Publicité de prestige pour un des modèles les plus onéreux de la gamme Jaz puisque qu’il était vendu 31 fois plus cher qu’un réveil à mouvement courant comme le CLAMIC et même trois fois plus que les autres Jaz à Tirage Limité tel que le CUIRIC pourtant gainé de parchemin véritable ou de python . Bien connu par ses publicités pour le Rhum Rocroy , Darbel et  Martini , BYDO collaborait très régulièrement avec JAZ comme par exemple pour la ROULIC la même année , entre autres  .

Publicité presse SAPIC BALIC 1952

pub-sapic-balic-1952Publicité presse  1952 . Papier , pleine page , format 31,5 x 24 cm ,  issue de la revue mensuelle « Réalités « .Design par RAY . De haut en bas : SAPIC à 5.500 Fr et BALIC à 7.900F . Le SAPIC était apparu avec les COLMIC et ALSIC en 1951 inaugurant la nouvelle catégorie des  » Jaz de Luxe ». Le BALIC bénéficiant du même mouvement AB à sonnerie limitable inaugure en 1952 la catégorie des réveils de voyage « Jaz de Luxe ». Réalités était la revue illustrée la plus influente et la plus lue entre les années 1950 et 1970 . Avec son dos carré , son impression en quadrichromie, d’un prix élevé -590 francs en 1956- , Réalités  accordait une large place à la photographie , une grande importance au choix des couvertures et à la qualité de ses encarts publicitaires : Jaz y prenait donc régulièrement des pleines pages pour ces modèles les plus luxueux , sans indications de prix , cette publicité est donc une exception .On notera que Jaz communique discrètement sur ses trois usines , celles de Colmar et Wintzenheim étant entrées sous son giron l’année précédente .