BASIC (1939) à 1941

1939 non identifieVersion lumineuse datée de 1941 sur le marteauinconnu 1939 (1)Version non-lumineuse datée de 1939 sur le marteau

BASIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , gamme alors nommée « grand réveil », mouvement mécanique , calibre 3D à répétition , existe en lumineux et non-lumineux .

Boîtier en métal peint couleur gris/vert , lunette chromée , cadran métal , vitre en verre légèrement bombé . Diamètre 9,5 cm . Le BASIC a été décliné dans d’autres couleurs inconnu 1939 dos

 

 

La répétition de sonnerie est débrayable au sommet à côté du bouton d’arrêt de sonnerie . Cette base en tôle creuse visé sur le boîtier est  le premier du genre chez Jaz pour un réveil rond qui  n’avait utilisé que des paires de pieds jusque là : elle a l’origine de son nom . Cette dénomination de BASIC  sera réattribuée en 1969 .

 

BASIC daté 4-40 pour 4° trimestre 1940 sur le battant de son marteau

CUBIC n°302 (1932 – 1935)

cubic bleu 1935CUBIC n°302 émail bleu non-lumineux

CUBIC n°302 , petit réveil , mouvement mécanique , date en creux  sur le calibre E de 1935 . Corps en métal chromé à effet miroir et émail , cadran blanc en métal à zone centrale en creux , vitre en verre biseauté , arrêt de sonnerie au sommet servant de fixation pour la bélière , bélière rectangulaire basse , quatre pieds carrés rivetés , aiguilles glaives . Existe en émail bleu, vert ou rouge, avec des cadrans assortis . Disponible en lumineux  ou  non-lumineux . Format 58 x 58 mm , poids 255 gr.

Réveil de Luxe mais n’appartenant pas à la catégorie « Jaz de Luxe « qui n’apparaîtra qu’en 1951 . Voyez les autres versions dans notre  galerie photo des variantes de CUBIC 

CRAMIC 1938/1939 et 1946

cramic faceCRAMIC 5822 vert 

CRAMIC , pendulette ou pendule à poser , mouvement mécanique , calibre K daté de 1938 , autonomie 8 jours , échappement à ancre , 11 pierres , sans fonction réveil  . Corps en cristal biseauté et teinté ;  lunette , décor et pieds en métal doré ou chromé , chemin de fer à l’intérieur de la zone des heures , mention Made in France en bas de cadran , les CRAMIC n’existent qu’en non-lumineux . Format 15,6 x 9,2 cm , poids 490/ 495 gr . Présent au tarif général F178 du 15 avril 1939 . Cramic bleu (25) (Copier)CRAMIC 5820 bleu                                                                                                                              Deux versions référencée 5822 pour la version vert émeraude à décor doré ou référencée 5820 pour la version bleu saphir à décor chromé .cramic profilcramic doscalibre K , échappement à ancre , 11 pierres cramic garnituresla lunette est maintenue en place par les petites garnitures de côté . cramic detail

 

chapic joêl détail

Cramic bleu (29) (Copier)Cette couleur est répertoriée  Saphir par Jaz et ses décorations sont chromées contrairement au modèle émeraude dont le décor est doré . Les éléments de décor démontre que Jaz a abordé le Style Streamline ou Style paquebot  , tendance tardive de l’Art Déco qui recherche les formes lisses, privilégie les longues lignes horizontales en introduisant des éléments empruntés à l’univers nautique ou aéronautique tel que les étraves , les bastingages ou les hublots chromés Cramic bleu (10) (Copier)Tous les CRAMIC sont avec des chiffres repoussés en relief   non lumineux   .Cramic bleu (13) (Copier)Attention : le cadran est fixé par un rivet central au mouvement qui se trouve de l’autre côté de la plaque de cristal teinté : donc ne cherchez pas à l’enlever .Cramic bleu (15) (Copier)Cramic bleu (30) (Copier)Cramic bleu (23) (Copier)

steamlinesteamline-dosBoîtier en bois teinté , cadran orange métallisé , zone des chiffres bleue , lunette chromée , non lumineuse . Format 16 x 10 cm . Dotée d’un cadran inconnu aux couleurs vives inusitées , cette pendulette – datée de 1946 sur le calibre- n’apparaît dans aucun catalogue , ni aucune collection connue hormis la nôtre mais semble d’évidence succéder à la CRAMIC d’avant guerre en remplaçant le verre teinté par du bois . La dénomination CRAMIC sera réattribuée en 1980 .

 

.

SCIENTIC 1938 à 1939

1938SCIENTIC , pendule à poser de Luxe  , cristal teinte émeraude , décor vert Tanagra , mouvement mécanique , calibre K , autonomie 8 jours , non lumineuse , échappement à ancre , 11 pierres , sans fonction réveil ni trotteuse

Grande plaque de cristal de couleur émeraude , socle en bronze patiné bronze vert dit Tanagra , aiguilles buildings , vitre en verre biseauté . Format 22 x 12,5 cm , 5 ¼” high and 8 ½” wide , poids 1,265 kg . Encore présente au tarif général F 178 du 15 Avril 1939 , référence 5840 , prix de vente 350 F.                                                                                       anatomieCalibre K daté en creux de 1938 .  Jaz proposait à la vente une pendule à poser de conceptions esthétiques et techniques très proches la NORDIC , avec des joues de côtés plus courtes . calibre-kMention au dos : échappement à ancre 11 pierres Elle fait l’objet de variantes dont le socle , la couleur du cristal ou la forme du cadran – rond ou carré – sont légèrement différents .socle14

BRIMIC 1959 à 1960

brimic (2)

BRIMIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 44U . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 15, référencé 1026-21 pour le modèle ivoire  et 1026-51 pour le modèle vert . Boîtier en métal , peinture laquée , réserve avant et bélière bronzées ; cadran crème , chiffres et aiguilles bruns , trotteuse centrale rouge ; verre bombé ; pieds « antigliss », aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm . Il ne sera disponible que dans ce catalogue lequel est fautif sur l’indication du calibre qui n’est pas un 4U mais un 44U à trotteuse centrale .

Il ressemble un peu au MIBRIC, son anagramme, ne s’en différenciant que pas son calibre , son cadran et par conséquent par l’apport d’une trotteuse centrale .

NEUDIC 1968 à 1970

neudicNEUDIC marron non-référencé

NEUDIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 5 . Aiguilles Breguet , chevalet , cadran à décor floral , aiguilles et points lumineux , le petit nœud de style Louis XVI est évidemment à l’origine de son nom .  Diamètre 8,3 cm  , poids 180 gr . neudic noireDeux couleurs de cadre imitation marbre : vert pailleté or réf.551-91 ou noir réf.551-41 , ce dernier est disponible uniquement la première année .

Disponibles uniquement aux catalogues 1968/69 et 1969/70 .

Les couronnes de perles et le nœud sont en plastique doré , seul le chevalet et le dos/ cloche sont en métal .

Bien que non référencé , nous possédons plusieurs exemplaires du Neudic marron et nous en avons vu d’autres en vente ; en revanche aucun exemplaire vert , bien que celui apparaisse sur les catalogues en photo .

CHARLIC 1968 à 1969

CHARLIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Disponible uniquement au catalogue 1968/69 à la page 4 . Boîtier en métal doré , aiguilles Breguet , chiffres Breguet , aiguilles et points lumineux , socle support en plastique imitation marbre , Deux couleurs disponible pour le socle en forme de siège curule : vert marbré réf.555-91 ou brun marbré 555-81 . Format 9 x 11 cm , poids 295 gr .

L’étymologie de son nom est assez subtile puisqu’elle s’inspire de sa forme de siège curule ( currus , currulis : chariot) et de Charles X , bien que ce type de siège romain soit  plutôt l’apanage du Style Directoire , mais tout simplement par rappel de la forme du X .

MARVIC 1954

marvic (6)

MARVIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 1J . Disponible uniquement dans le catalogue 1954 , à la page 3, référencé 393-11 . marvic (5)Boîtier en marbre , zone centrale onyx , côtés damiers verts et noirs , socle noir ; lunette en laiton façon or, cadran façon argent ; chiffres en relief ; aiguilles et points lumineux , vitre bombée en plexiglas , mention Made in France en bas de cadran . Format 17,5 x 12 cm . Il est doté du même cadran et mécanisme de base que les CRUCIC , CERMIC , SAUVICCARLIC  et MARCHIC un autre réveil en marbre du même catalogue 1954 , ce qui est pourtant rare chez Jaz qui n’a pas abusé de cette matière contrairement à ses concurrents comme Bayard et surtout DEP .marvic (3)marvic (4)marvic (2)marvic (1)

CANIC 1954

canic

CANIC , réveil de la gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre 6J . Disponible uniquement dans le catalogue 1954  à la  page 2 , référence 387-11 .

Boîtier gaîné cuir vert orné de clous dorés ; lanière cuir vert permettant l’accrochage ; cadran argenté , chiffres relief ; aiguilles et points lumineux . Diamètre 9 cm . Il est probable que le CANIC trouve l’origine de son nom dans cette lanière façon collier de canidé . Le CILIC héritera en 1956 de son cadran et de son calibre . canic-crucic-cermic-rafficPublicité de presse , 1954 . Dans cette publicité publié pour Noël 1954 , à vrai dire un peu étrange dans sa composition , Création Madeleine Publicité communique sur les matières des différents Jaz présentés : peau de porc pour le RAFFIC , céramique pour le CERMIC , marbre pour le CRUCIC et enfin cuir pour le CANIC . La dénomination CANIC sera réattribuée en 1979 .canic stibric.jpg

MINIC 1952 à 1954

minic nlMINIC 102-10 Nl                                                                                                                                     minic LxMINIC 102-11 Lx                                                                                                                                                                                                                                                                MINIC , réveil de la gamme Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 22D . Nouveauté du catalogue de 1952  . IMG_8700 (Copier)Boîtier et cloche en métal peint en vert métallisé ; cadran blanc en carton , sans bélière , réserve – entre vitre et cadran- en plastique blanc .minic nl et lx Deux variantes disponibles : non-lumineux réf. 102-10 ou aiguilles et points lumineux  réf. 102-11 ( on notera la différence de la typographie des chiffres en fonction des variantes) . Diamètre 9,5 cm , poids 355 gr .minic références Les références 102-10 imprimées au tampon bleu correspondent à un MINIC non-lumineux ; 123 indique la date soit Décembre 1953 .

013 correspond à 01= Janvier et 3= 1953 . Format des boîtes 11 x 10 x 7 cm .

Outre sa couleur verte , le MINIC ne présente aucune différence en apparence avec un CLAMIC et pourtant il représente une petite révolution par l’emploi du DURILIUM et non plus du laiton traditionnel pour sa fabrication  . minic calibre duriliumLe durilium , ou duralium sa dénomination la plus usitée , est un alliage d’aluminium , de magnésium , de manganèse , de silice et de 4% de cuivre ce qui en faisait un métal essentiellement « français » quand le laiton devait être entièrement acheté à l’étranger en le payant en devises voire en or . On le voit sur cette photo , platines et rouages sont de couleur grise – métal « blanc » – alors que les écrous , marteau et cliquet en laiton sont dorés .laiton restrictionsSi les restrictions et pénuries de guerre cessent presque complétement en 1948 , après une bien courte accalmie , elles reprennent en 1950 pour les matières premières en raison des besoins des usines d’armement du monde entier pour la Guerre de Corée . Illustrées de ces dessins explicites  , les Jazettes  – l’organe de communication interne de Jaz vers ses horlogers affiliés – vont se faire l’écho des déboires des industriels pour essayer acquérir du laiton ou du nickel alors même que le papier et le carton font de nouveau l’objet de restrictions .pinay antoine Cela aurait déjà dû suffire à assurer à cet alliage et au MINIC une belle carrière mais il y avait aussi  » le Miracle Pinay » du nom du célèbre ministre des finances et chef du gouvernement Antoine PINAY . En ce printemps de 1952 , avec son légendaire petit chapeau rond , sa simplicité, son air tranquille de gérant de la tannerie familiale, il sauve la France de la catastrophe financière où l’avaient acculée sept ans d’inflation . Il n’a jamais brillé dans l’arène politique ni dans les salons parisiens et les ténors parlementaires se gaussent de ses idées  » simples « . Mais il a un plan pour la défense du franc et la stabilisation des prix et annonce modestement une  » expérience « . Celle-ci se traduit par une campagne très habilement menée pour la baisse des prix , par l’annonce que la pression fiscale ne sera pas accrue et par le lancement d’un emprunt indexé sur l’or en Mai . MINIC la défense du FrancAffichette 27 x 21 cm 1952                                                                                                                                                                                                                                                                                     Le succès s’amorce , c’est cela  » le miracle Pinay  » et la Défense du Franc dans laquelle Jaz s’engage , ne cachant pas son soutien à l’homme providentiel , en offrant cette affichette tricolore avec chaque MINIC à la gloire de la Défense du Franc et de la baisse des prix . En outre sa dénomination MINIC s’explique clairement par la volonté de Jaz de proposer un nouveau Jaz populaire à un MINI prix , inférieur de 8% au précédent premier prix de la marque . En fait cette stratégie de petit prix  s’ajoutant à l’emploi d’un alliage aura un effet désastreux sur la manière dont les horlogers reçurent le MINIC : accoutumés au laiton , ils restaient méfiants vis à vis d’un nouveau métal , le durilium leur rappelait trop les alliages blancs de substitution de la guerre et en faire le premier prix de la gamme Jaz n’a pas joué en sa faveur , laissant croire à un produit au rabais . On devine à travers les différents éditoriaux dans les Jazettes de 1952 que la maison mère doit lutter contre les idées reçues et racontars  » encore un métal de guerre » ou  » tout ce qui n’est pas jaune ne peut pas être bon » aggravé de cette offre tarifaire qu’elle doit très vite corriger à la hausse pour revaloriser le MINIC . D’autant que la situation économique recommençant à se dégrader entraînant la démission de Pinay en Décembre 1952 , le MINIC se trouve indirectement et injustement lié à l’échec du Ministre . Il quitte la scène en 1954 avec la disparition des calibres D au profit des calibres U , lesquels n’auront pas de variante en durilium . La dénomination MINIC faisant allusion à son prix MINI ,  sera réattribuée en 1970 .