Calibre K et KL 1936 à 1961

calibre k premiere version

Le calibre K est un mouvement mécanique , à 11 pierres d’une autonomie de 8 jours , sans fonction réveil , qui a équipé les pendulettes de la gamme Jaz de Luxe , des Tirages limités et autres modèles de prestige de Jaz jusqu’en 1961 . Il a été créé en 1936 . Il s’agit pourtant de la dernière année de fabrication de cette première version à échappement Roskopf et ressort libre qui n’équipera donc que  l’AMPLIC .

Dès 1937 il est modifié avec un porte échappement à ancre et son ressort en barillet .doc cloche calibre KLCe calibre dispose d’un dos/ cloche spécifique indiquant ses spécificités : échappement à ancre et 11 pierres .

schéma calibre k 2eme version.jpg

Il sera remplacé en 1961 par le calibre AF doté de la fonction réveil.

Comme la plupart des calibres , il se décline en plusieurs versions:

Calibre K: AMPLIC

Calibres K , 8K et 9K: PAIRIC, DATIC, PARLIC

Calibre KL: VOLIC , BICHIC , SCULPTIC , FAUNIC ,  FONCIC

Calibre 13K: DONRIC

CAZIC et PAIRIC 1952 à 1955

cazicCAZIC , montre de bord pour automobile , mouvement mécanique , calibre K ,  autonomie 8 jours , échappement à ancre,  11 pierres , sans fonction réveil . Porte pour vide poches de 4 CV Renault en métal laqué équipée d’un montre mécanique 8 jours ,  aiguilles et chiffres  lumineux . Nouveauté apparue dans la Jazette d’Octobre 1952 , référencée 549-13 et dotée du calibre K qui équipe les Jaz à Tirage Limité.                                                                                                                                                                                 publicite-1952-montre-jaz-pour-votre-4-cv-la-porte-de-vide-poche-equipee-de-la-montreEn 1952 , la CAZIC est proposée à la vente afin de doter les RENAULT 4CV d’un montre de bord , le remplacement de la porte d’origine s’effectuant en 3 minutes sans outillage spécial . Précision exceptionnelle sur cette annonce pour Jaz , qui tenait absolument à ne distribuer ses produits que chez les horlogers affiliés , le CAZIC était également disponible chez les marchands d’accessoires automobiles .520_001 L’inflation étant de 11,9% en 1952 , il n’est guère étonnant de trouver le prix augmenté de 10% quelques mois plus tard . Ces deux publicités  , de petit format 13 x 11 cm , ont été publiés dans des revues automobiles : on notera que , sur celle-ci , la mention en faveur des revendeurs de pièces automobiles a disparu , au profit des seuls horlogers .                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 La CAZIC se voit dotée en 1955 du calibre spécifique 8K , le cadran passe du jaune au gris suède et prend la référence 549-23 pour sa dernière année de mise en vente pairicEn 1953 une variante dotée du calibre 9K , équipée d’un dispositif indiquant les jours pairs et impairs , est logiquement nommée PAIRIC réf.559-21 . panneau-pair-impairSi l’origine de son nom est limpide , sa fonction pair /impair l’est moins pour les conducteurs du XIX° siècle : c’est oublier que les principes de stationnement et de verbalisation au milieu du XX° siècle se basaient essentiellement sur une alternance quotidienne qu’on appelait à l’époque stationnement pair-impair , c’est-à-dire que l’on garait son véhicule selon la date, les jours pairs du côté des numéros pairs des maisons et les jours impairs du côté des numéros impairs des maisons . Cela a duré pendant quelques années et chaque matin il y avait problème puisque les véhicules garés la veille du côté réglementaire se retrouvaient le matin en infraction. La date ayant changé , les nouveaux arrivants du jour venaient garer leur véhicule du côté réglementaire …résultat :  on avait régulièrement des voitures stationnées des deux côtés de la rue, celles de la veille et celles du jour, d’où  un imbroglio quotidien : encombrement de la rue , embouteillages et verbalisation forcenée . Cette fonction pair /impair s’avérait donc bien utile avec la PAIRIC . Afin d’équiper d’autres voitures que la populaire 4CV , les mêmes montres de bord , d’un diamètre de 63 mm , étaient proposées nues : la CAZIC sans sa porte était nommée PARLIC réf .519-23 et la PAIRIC et son dispositif de signalement des jours pairs et impairs était logiquement baptisée DATIC réf.558-12. Voir leur variante pour Citroën la DRIVIC .