RODIC 1975 à 1977

RODIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre CS . Nouveauté du catalogue 1975 à la page 17. Boîtier nickelé et cadran noir réf. 1496-31 ou laiton cadran blanc réf. 1496-71 ; aiguilles et points lumineux . Format 6,5 x 7 cm .

Le RODIC n’est plus disponible en 1977 . La dénomination RODIC sera réattribuée en 1983 .

SEDIC 1975 à 1976

sedic 1498-11SEDIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre CS . Nouveauté du catalogue 1975 à la page 17.

Boîtier nickel et cadran blanc réf. 1498-11 ou doré cadran bleu réf. 1499-71 ;  boîtier en plastique teinté chrome ou doré dans la masse , vitre en plexiglas plate , dos et pieds métal , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 6,5 x 8 cm , poids 110 gr . Le modèle bleu n’est déjà plus disponible en 1976 . Le SEDIC n’est disponible qu’en 1975 et 1976 .

Il est très proche esthétiquement et phonétiquement du DECIC dont il est la version verticale en plus petit .sedic dossedic et boite

DECIC 1975 à 1976

decic faceDECIC 1499-11 cadran bleu

DECIC , grand  réveil , mouvement mécanique , calibre CS , une seule clé pour le mouvement et la clé . Nouveauté du catalogue 1975 à la page 17. Boîtier en plastique imitation métal chromé , les deux pieds font partie intégrante du boîtier .

 

DECIC noirDECIC noir 2DECIC 1499 21  cadran brun /noir                                                                                                                                                                                                                                    Deux variantes disponibles cadran brun /noir réf. 1499-21 ou cadran bleu réf. 1499-11 ; aiguilles et points lumineux . Format 13 x 11 cm. Il n’est plus disponible en 1977.

 

Il est esthétiquement et phonétiquement très proche du SEDIC dont il est la version horizontale en plus petit  .

 

Le DECIC est encore plus proche de ce réveil de voyage EUROPA  , lui aussi de 1976 et doté du même calibre CS , et pour cause : celui est une production de cette marque allemande ; voyez l’article que nous consacrons à la collaboration EUROPA et JAZ .

Ce modèle est visible dans le film le trouble-fesses, de Raoul Foulon (1976).

CLANIC 1974 à 1975 / 1981

clanicCLANIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre DK . Nouveauté du catalogue 1974 à la page 11 , référencée 1349-35 . Boîtier en métal nickelé , cadran bleu foncé . Aiguilles et points lumineux . Diamètre 6,2 cm .

Il n’est plus disponible en 1976, mais revient une dernière fois dans le catalogue de 1981 sous la référence 1349-79, équipé du calibre DV .

POSIC 1974 à 1975

posic

POSIC , petit -réveil , mouvement mécanique , calibre DK . Nouveauté du catalogue 1974 à la page 11 , référencée 1352-35 . Boîtier nickelé , aiguilles et points lumineux . Format 6,2 x 6,8 cm.

Il n’est plus disponible en 1976. Le nom de POSIC avait déjà été attribué en 1942 à une horloge à poser .

VULIC 1974

vulic face

VULIC , petit réveil , gammes Jazistor et Jaz Electric puis Jaz Electronic , mouvement à deux piles LR6 , calibre 8AR , licence ATO . Disponible uniquement dans le catalogue 1974 à la page 2 , référencée 2427-11 . Boîtier constitué de cinq plaques de métal massif nickelé brossé et d’une porte arrière , vitre ovale en plexiglas , sonnerie moduleur par buzzer . Chiffres Breguet , aiguilles et points lumineux. Format 7 x 10 cm . Il remplace le LUVIC , son anagramme , même format , même calibre , même aspect . En somme aucun changement hormis le boîtier qui est désormais nickelé , cela suffit pour que le LUVIC devenu VULIC appartienne désormais à la nouvelle catégorie des Jaz Electronic  qui remplace celle des Jazistor .vulic (1) (Copier)Toutefois on peut le trouver arborant encore un cadran estampillé Jazistor et Jaz électric .vulic dos et calibreVULIC de dos , vue sur le calibre et ses deux piles LR6vulic (2) (Copier)vulic (3) (Copier)vulic (4) (Copier)vulic (5) (Copier)vulic (7) (Copier)

DIAPIC 1971 à 1974

diapic (1)DIAPIC , grande pendule murale , mouvement électrique à diapason , calibre FD . Nouveauté du catalogue 1971/72 à la page 21 , référencée 2901-10 .

Boîtier gris  ou rouge/orangé , lunette nickelée , trotteuse centrale . Diamètre 30 cm .  La DIAPIC n’est plus disponible en 1975.diapic (5)La DIAPIC est une grande horloge d’un diamètre de 30 cm et d’un poids de 1,660 kg  , la fine trotteuse mesure à elle seule 16 cm de long !

Son nom est de toute évidence inspiré de son calibre à diapason , représentant pour Jaz , à cette époque, un nouveau et réel progrès dans la recherche de la précision en horlogerie . Néanmoins cette expérience restera sans lendemain puisque la DIAPIC est la seule horloge à diapason diffusée par Jaz avec la GECIC distribuée uniquement en 1974 .

REPLIC (1925 à 1937)

 

 

Le REPLIC est l’un des quatre premiers réveil « JAZ » de la CIMH avec le MODIC , le CLASSIC et le CLUB . En 1923 il s’appelle encore le JAZ petit modèle, le grand modèle étant le futur CLASSIC . On le trouve en deux  versions, lumineuse réf. n°121 ou non lumineuse réf. n°120 . Le modèle à répétition apparaît vers 1929 , réf. 120 et 121 . Notons qu’à cette époque  le REPLIC ne possède pas encore d’aiguille des secondes qui n’apparaît qu’en 1937 avec l’adoption du calibre H au détriment du calibre 1D des débuts . Il peut être doté au dos de deux  cloches différentes , plate ou creuse.                                                                                                                                                                                    REPLIC , gros réveil « modèle courant », mouvement mécanique, « grand calibre réveil » , calibre 1D . Référencé n°139 dans le catalogue de 1937, page 18 pour la version avec aiguilles et chiffres lumineux , la version non lumineuse est référencée 138 . Nickelé, muni d’une aiguille de secondes  comme l’on ne nommait pas encore trotteuse . Le REPLIC existe également en variante avec sonnerie à répétition , lumineux ou non  , référencés n°141 et 140 . A noter la bélière surbaissée qui faisait partie du nouveau style des réveils Jaz en 1937 .  Son nom fait allusion au premier modèle sorti des usines JAZ de Puteaux à partir de 1921 dont il est une réplique . Dans le type REPLIC de grande dimension  , la cloche est creuse et présente en sa partie centrale un enfoncement où viennent le loger les clefs et les boutons , ce qui permet de suspendre le réveil contre une paroi plane . Diamètre 11 cm . Replic n°165 de 1936 (1)Le REPLIC n° 136 à bélière basse , mouvement dit  » silencieux » , pas encore de trotteuse . Replic 168 (3)

REPLIC 168 de 1937 , il est doté du calibre H , d’une trotteuse dite petite seconde à 6 heures , de pieds boules , d’aiguilles flèches et la bélière est supprimée au profit d’un motif émaillé bleu .
classic-replic-modicPrésents simultanément dans les collections depuis 1926:  CLASSIC, REPLIC et MODIC , versions non lumineuses .boîtes Classic Replic ModicFormats des boîtes 1929 replic (1)1929 replic (2)1929 replic (3)Cette boîte – en assez piteux état- pour un Replic à Répétition et cadran blanc ( inscription au tampon encreur à peine lisible dans le cartouche rond ) ne peut être daté précisément en raison de l’absence de prix , qui est le seul repère possible puisque Jaz ne datait pas ses boîtes avant guerre .

 

Boîte pour REPLIC à cadran non lumineux  dit blanc , le prix imposé de 39 Fr permet de dater cette boîte de 1934/35 . L’année suivante il aurait été proposé à 45 Francs comme l’indique le mini tarif ci-dessous . 1934 1935 REPLIC Lx 42 Fr (4)Boîte pour REPLIC à cadran lumineux , dont le prix de 42 Fr nous permet – comme pour la boîte plus haut – de l’attribuer à un REPLIC Nickel de 1934/35 .1934 1935 REPLIC Lx 42 Fr (3)Sur le côté des boîtes sont reproduits d’un côté les cadrans dit blancs , c’est à dire non-lumineux 1934 1935 REPLIC Lx 42 Fr (1) De l’autre côté , ce sont un modèle lumineux que l’on retrouve . Format de ces boîtes 12,5 x 11,5 x 6,5 cm .jaz_pu16Ce petit fascicule est aisé à dater puisque les prix correspondent à 1936 ; l’inflation est si constante à l’époque que les prix augmentent chaque année  ; en outre le dessin ne montre pas d’aiguille des secondes , dite trotteuse , qui n’apparaît qu’en 1937 .

boîte Replic n°139 (5)boîte pour REPLIC n°139 circa 1937

boîte REPLIC n°171 (3)Cette boîte est un peu déroutante puisqu’elle arbore sur ses côtés , étonnement vierges d’inscriptions et de décors par rapport aux modèles reproduits plus haut  , un coup de tampon encreur avec les références pour un des derniers REPLIC , le n°171 ,  alors que la « dormeuse » du couvercle est le première version connue devenu obsolète dans la communication de Jaz à cet époque ; on notera en outre que l’étiquette est trop grande pour la boîte et qu’elle s’en trouve tronquée sur les bords ; autant d’élements montrant les « bricolages » auxquels Jaz a été contraint pendant la guerre .Replic 138  (2).JPGBoîte de REPLIC n° 138 nickel à cadran blanc boite réplic 27 frboîte réplic 27 fr prixBoîte de REPLIC à 27 Francs

FERMIC 1948 à (1952)

fermicFERMIC , réveil de voyage , mouvement mécanique , calibre 1J . Nouveauté 1948 au tarif FB 48 de Novembre 1948 , référencée 429-11 avec aiguilles et chiffres lumineux et 429-10 en non-lumineux . Boîtier tout en métal nickelé , cadran noir , porte arrière formant socle : ce type de FERMeture est à l’origine de son nom de FERMIC . Format 7,5 x 7 cm , épaisseur 3,5 cm . fermic blancEn 1951 apparition d’une éphémère variante en métal laqué crème , à cadran champagne  , référencée 429-23 .