SARRIC 1947 à 1950

sarricSARRIC 621-10                                                                                                                                                                   SARRIC , pendule murale , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 1G , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue tarifé de Déc.1947 , référencée 621-10 . Faïence ivoire , filets grenats , chiffres noirs , aiguilles type buildings . Format 18 x 18 cm.

sarric 1950 marron.jpgSARRIC 621-20

En 1950, une nouvelle variante avec chiffres marrons est disponible , référencée 621.20 . Elle est aussitôt remplacée par la PRINTIC qui lui est totalement semblable , hormis l’apport d’un décor floral à l’origine de son nom . Le nom de la SARRIC fait évidemment référence à la porcelaine de Sarreguemines mais peut être doit on y voir aussi une allusion à l’occupation de la SARRE par la France à l’issue de la Victoire des Alliés . En effet le 15 Décembre 1947 , au moment même de l’édition du Tarif FF47 où la SARRIC apparaît pour la première fois , ce Land adopte une constitution qui en fait de droit un véritable état souverain mais sous occupation et protectorat français et amené à se rapprocher de la France au point d’envisager une annexion future . SORIC et SOGIC reprendront sa forme mais elles ne seront pas en faïence mais en Pollopas .sarric-dos

OBLIC ( 1935 à 1937 )

oblicOBLIC , grand réveil , gamme des Pendulites silencieuses , mouvement mécanique , calibre H dit silencieux . Présent au catalogue 1937 à la page 14 . Boîtier en Jazolite , aiguilles buildings , glace biseauté , lunette chromée , aiguilles et points lumineux . Format 17 x 13, 5 cm . oblic 2Existe en deux couleurs de bakélite acajou réf .503 ou thuya réf.505 .oblic 3

VUSIC 1956 à 1960

VUSIC 1958

VUSIC , horloge murale , mouvement mécanique , calibre 2AG d’une autonomie de 8 jours , à remontage par clé en façade . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 16 , référencée  1625-30 . Lunette en duralinox poli , vitre en verre plat , cadran en métal satiné , aiguilles style buildings . Diamètre 29 cm .

Elle est disponible uniquement avec cadran blanc à partir de 1957.

La VUSIC est disponible jusqu’au catalogue 1959/60. Elle succédait à la VISIC dont elle ne se distingue que par le calibre AG.

crochet vi et vusic
Nous avons remarqué que bien souvent, la fixation au dos a été recourbée par les utilisateurs, cette dernière n’étant pas alignée sur le bord du boîtier, et donc peu pratique.

SPIRIC 1951 à 1954

spiric 643-20SPIRIC 643-20spirirc vert.jpgSPIRIC 643-10.                                                                                                                                        SPIRIC , horloge murale , pendule murale céramique , mouvement mécanique à clé en façade , calibre 5G , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue de  1951 à la page 10 . Faïence blanche , spires en reliefs , chiffres bruns , non lumineuse , aiguilles buildings . Format 27 x 20,5 cm . Deux variantes disponibles en 1951 : filets dorés et chiffres verts réf.643-10 ou filets et chiffres bruns réf.643-20 . En 1952 une version à filets dorés et chiffres bleus  est ajoutée , réf .643-30 . En 1953 la variante 643-10 n’est plus en vente et les filets dorés sont supprimés . Au printemps 1955 la SPIRIC est supprimée des catalogues spiric-dosSPIRIC de dos  on notera en haut à gauche , le petit logement prévu pour stocker la clé amovible .fromicFROMIC 651-20 de1951.                                                                                                                                                                    Il convient de ne pas la confondre avec la FROMIC qui est plus grande , est dotée du calibre 4G et ne comporte pas le logement pour la clé au dos . Evidemment ce sont ces épis de blé tendre dit « froment » , celui qu’on utilise en France pour le pain , qui donne son nom à la  FROMIC . Ces épis  lui valurent d’orner nombre de boulangeries au tout début des années 50 malgré une existence extrêmement brève puisqu’elle est évincée dès 1951 par la SPIRIC qui lui ressemble au point de les confondre ; les épis de blé sont alors remplacés par des spires nouées comme les torsades feuilletés de nos boulangers .

LENTIC 1937 à (1938)

lentic coteLENTIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 4G , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue 1937 à la page 10 . Boîtier en métal chromé ou émaillé , vitre en verre , aiguilles buildings . Trois modèles disponibles : chromée n°8200 ; émaillée vert n°8202 ; émaillée beige n°8204 . Diamètre 30 cm , poids 3,428 kg  .

épaisseur 6,5 cm , diamètre de la vitre 20 cm

C’est ainsi que le catalogue de 1937 vante une capacité peu courante de la LENTIC : Lunette démontable en 2 pièces facilitant le remplacement du verre                                                                                                                                                                  Cet argument publicitaire et technique nous semble étrange , comme s’il était usuel d’avoir à changer la vitre de sa pendule . En revanche remonter le calibre G devait se faire au moins tous les 8 jours et assez fréquemment régler l’heure , ce qui se fait sur les horloges murales en poussant délicatement l’aiguilles des minutes . Or ce système de hublot , dont la charnière est au sommet , n’est guère pratique . Effectivement il est d’usage , pour voir l’heure dans toute la pièce , de positionner son horloge assez haut  sur le mur ; c’est donc à bout de bras qu’il faut soulever le hublot métallique pour accéder au cadran . Sauf que la vitre plate cerclée d’inox n’étant pas fixée , il faut , lorsque l’on soulève ce hublot d’une main , la maintenir avec l’autre main afin qu’elle ne tombe pas , puis l’enlever pour remonter le mouvement ou modifier l’heure et enfin la repositionner  pour refermer le hublot : opération complexe et peu aisée qui peut conduire à casser la vitre . Dès lors la facilité à changer le verre prend son sens ce qui est pour le moins paradoxal , voire absurde . Les concepteurs de cette horloge seraient ils donc … disons incompétents , pour rester élégant ? Une charnière à III ou IX heures , sur le côté donc , n’est il pas une solution évidente qui sera d’ailleurs utilisée par Jaz sur d’autres pendules murales ?                                                                                                                             Sauf que celles ci étaient dans d’autres matières plus denses or la LENTIC est constituée d’une tôle relativement légère que le poids du hublot gauchirait ou tordrait irrémédiablement s’il reposait sur une charnière de côté . La charnière au sommet ne présente pas cet inconvénient : CQFD !

Les deux derniers chiffres sur le calibre G indiquent l’année de production en l’occurrence 1937

une petite fenêtre triangulaire de témoin de charge du ressort passe au rouge quand l’horloge doit être remontée

La LENTIC n’est plus en vente pendant la guerre, elle était la première et seule horloge murale  en métal de la gamme Jaz d’avant guerre , les autres étant en céramique , bois ou bakélite :  TERRIC , SEVRIC et APPLIC .  La VISIC est son héritière  en 1948 .

GRANIC 1956

granic faceGRANIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 5G , autonomie 8 jours . Nouveauté du catalogue 1956 à la page 16 , référencée 609-10 . Boîtier émaillé blanc , chiffres et aiguilles vert foncé , aiguilles buildings . Format 29 x 22,5 cm poids 930 gr  . Le catalogue 1956 précise : Le boîtier de la pendule GRANIC n’est pas peint ; il est émaillé au four , c’est à dire aussi inaltérable que votre réchaud ou votre cuisinière : aucune vapeur , aucune tache ne peut en ternir l’aspect .  Pour autant cette innovation sera sans lendemain puisque la GRANIC n’est présente qu’au catalogue 1956 et Jaz ne proposera plus d’horloge murale en tôle émaillée contrairement à ses concurrents malgré le défaut que présente cet habillage qui amplifie beaucoup le bruit du mécanisme .Granic calibre 5G 1955son calibre 5G est daté de 1955 , alors que les GRANIC ne sont présentes qu’au catalogue 1956 , mais cela n’a rien d’étonnant lorsque l’on sait que les collections en horlogerie vont d’été en été : de Juillet 1955 à Juillet 1956 pour le catalogue 1956 .granic couverclele couvercle porte la mention rubis par opposition aux versions à pignons taillés qui étaient estampillés pointes ( bien que ces calibres à pointes , archaïques mais moins chers , ne soient plus disponibles depuis avant guerre ) granic dessousgranic dosgranic

 

 

SOLIC 1953 à 1955

solic 1955 page 15.jpgSOLIC  , grande horloge murale , gamme Jaz Electric , pendule éclairante , mouvement électrique sur secteur , calibre 1R et 2R  . Présente au catalogue 1955 à la page 15  , référencée R985-10 en 110 volts et R685-20 en 220 volts . Equipée d’un tube fluorescent blanc rosé 32 watts , puissance réelle 100 watts ,  supportant des pastilles collées servant de points d’heures . Corps en aluminium laqué blanc , grandes aiguilles buildings peintes en bleu nuit , prise de courant estampillé Jaz , cordon et interrupteur blancs  . Diamètre 33 cm , poids plus de 3 kg .                                                                                                                                                                                                                                                                                                               La SOLIC est le version tout électrique de la LUMIC dont elle se distingue aisément par la mention Jaz Electric au cadran et sa trotteuse centrale rouge . Etrangement elle disparaît avant sa version mécanique puisqu’elle n’est plus au catalogue en 1956 . Consultez l’article de la LUMIC pour l’historique complet des pendules éclairantes Jaz à néon .En 1961 il n’y a plus aucune pendule éclairante au catalogue . La dénomination SOLIC sera réattribuée en 1972 et de nouveau en 1980 .solic 1953 et 1953Publicité presse , Reader’s Digest mi-août 1953 et fin août 1953 ; aucunes différences entre ces deux publicités , si ce n’est le prix passé de 14.800 Frs à 16.450 Frs alors que seulement 15 jours  les séparent ; l’explication n’est pas dans une inflation , certes importante à l’époque , mais dans la distribution du nouveau catalogue -celui de 1954 -qui était distribué aux détaillants dès l’été de l’année précédente .solic 1953 et 1954.jpgEn conséquence,  entre le 31 Août 1953 et 15 Janvier 1954 , le tarif n’a pas changé .solic pubPublicité 1954 solic pub 1954publicité 1954 , format 11 x 13 cm .

VIRIC 1952 à 1960

viricVIRIC , horloge murale , gamme Jaz Electric , mouvement électrique sur secteur , calibre 1R en 110 volts et 2R en 220 volts . Lunette en duralinox poli , vitre en verre plat , cadran en métal satiné , chiffres et aiguilles noires , aiguilles style buildings , trotteuse centrale rouge . Diamètre 30 cm .viric 4viric 2viric 3 Cette horloge est la variante électrique de la VISIC dont elle se distingue aisément par la mention Jaz Electric au cadran et sa trotteuse centrale rouge . Référencée 925-10 en 110 volts et 925-20 en 220 volts . La VIRIC apparaît pour la dernière fois au catalogue 1959/60 viricviric ouvertlunette ouvrante par le bas , donnant accès à une tirette métallique  qui présente l’intérêt de ne pas nécessiter de retourner l’horloge pour le lancement du mouvementen tirant sur l’anneau visible sous le M de made in France .viric 4viric 6Au dos de l’horloge , il est fait allusion à ces fameuses pannes de courant  , dès lors une tirette pour relancer le mouvement se devait d’être aisément accessible . Vérifiez bien que la mention 220 volts apparaît ou bien employez un transformateur 110/220 volts . Si l’étiquette n’est plus présente , ce qui est fréquent , décapotez le moteur  ; à travers les six trous du rotor apparaissent alors  , peints en jaune , le voltage -110 ou 220 volts- et la date de fabrication : mois et année . pub-rampic-viricProspectus Jazsectic champic viric

POSIC (1942 )

posic2POSIC , pendule à poser , mouvement mécanique à clé amovible , calibre 1G . Présente à la page 6 du catalogue de Janvier 1942 , référencée 649-10 . Boîtier en faïence terre de Sienne brûlée , filets et cadran jaune or , aiguilles buildings , aiguilles non lumineuses . Format 140 X 175 mm . Conçue comme une horloge murale de cuisine avec le même mécanisme et surtout dans la même matière , c’est le seul exemple de pendule à poser en faïence dans les collections Jaz . Les restrictions imposées par l’occupant qui interdisent la production de céramique auront raison très vite raison de la POSIC ; La tentative de réaliser un réveil dans cette matière avec le CERMIC n’aura guère plus de lendemain … Le nom de POSIC sera réattribué en 1974 .

SEVRIC ( 1936 à 1937 )

sevricSEVRIC 8182 à douze godrons platine                                                                                                                                                             SEVRIC , horloge murale , mouvement mécanique à clé , calibre 1G , autonomie 8 jours . Corps en céramique , aiguilles buildings . Format 28 x 23 x 5 cm .terre de fer Sur le couvercle en métal apparaissent les lettres RUB pour Rubis par opposition aux modèles à pointes d’acier – voir plus loin- et la mention TERRE  DE FER est gravée en relief dans le corps en céramique . C’est une appellation commerciale désignant une céramique en faïence fine, proche de la porcelaine, à laquelle est mêlé du feldspath et du kaolin, pour la rendre plus blanche et plus résistante. Elle apparaît en France vers 1770, se répand vraiment à l’époque de la céramique, pour atteindre son apogée vers 1900 . Les principales manufactures ayant eu une production de Terre de fer se sont situées dans le Nord comme les faïences du Moulin des Loups , de Saint-Amand , Orchies , Hamage  ou en région parisienne avec les faïenceries de Creil , Montereau , Choisy-le-Roi et dans l’Est avec celles de Sarreguemine .

 En 1936 les  variantes de la SEVRIC ne se distinguaient apparemment que par la couleur des quatre blocs de godrons qui pouvaient être soit platine , réf .8182 ; soit gris , réf.8086 ou ivoire , réf .8180 mais dans ce cas toute la pendule était de cette couleur unie . Ces trois modèles étaient dotés du calibre G  à échappement sur rubis . sevric stéphaneSEVRIC 8084  à pointes d’acier                                                                                                                                                      Toutefois Jaz proposait également deux variantes , un peu moins chères , dont le calibre employait encore des pointes acier , soit en décor gris réf.8082 , soit en décor ocre 8084 . En 1937 exit les pointes acier , les trois modèles au catalogue sont dotés de rubis à l’échappement et ils se distinguent surtout des précédentes par des couleurs plus vives qui gagnent du terrain puisque seul le cadran reste blanc : bleu n°8184 , brun 8188 ou orange n°8186 avec godrons assortis .

sevric bleuSEVRIC n°8184 à rubis sevricsevric-rubis-dosAfin de distinguer les modèles à pointes d’acier , le couvercle arrière du mouvement précisait la nature des pivots d’échappements : ici la mention RUBIS gravé en creux . sevric 1 godronSEVRIC à quatre godrons platine sevric doréesevric dorée 2SEVRIC à 4 godrons dorés centraux , notez la mention Made in France pour ce modèle destiné à l’export sevric gb (3)Décor non répertorié découvert en Angleterrehorloge-ceramique La particularité des horloges en céramique Jaz est l’absence totale de vis de fixation dans le cadran grâce à un système exclusif de maintien par un œillet autour de l’orifice d’entrée de la clé . La concurrence affichait  au moins deux  , trois voire quatre têtes de vis pour le moins voyantes et disgracieuses sur ses cadrans .