DEGIC 1953 à 1954

degicdegic  (2).jpgDEGIC , grand réveil de la gamme des Pendulites , mouvement  mécanique , calibre D . Nouveauté du  catalogue 1953 à la page 12  . Boîtier en Jazolite , garnitures dorées , cadran métal . Format 19 x 13,5 cm . Le DEGIC apparaît pour la dernière fois au catalogue en 1954 aux côtés du GENIC son ancêtre presque identique , hormis l’emploi du calibre H qui lui vaut la mention Silencieux puis Silentic au cadran .  Référencé 227-11 en version lumineuse .degic  (1).JPG DEGIC non-lumineux

GILIC 1953 à 1954

gilicGILIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , mouvement mécanique , calibre 1D . Nouveauté du catalogue 1953 à la page 12 , réf 255-11 . Boîtier en Jazolite thuya ; cadran métal ;  aiguilles et points lumineux . Format 20 x 14 cm  . Le GELIC est une déclinaison simplifiée de son contemporain le MUSIC , étant  lui-même une version simplifiée du réveil animé CAMIC  lesquels reprenaient le boîtier du LOGIC . Ce  boîtier en Jazolite est donc commun aux GILIC ,  MUSIC , LOGIC et CAMIC  .

logic dosApparu en 1953 il fait partie de la gamme des Gros Jaz , il ne peut faire partie de la gamme des pendulites que Jaz vient de supprimer alors que son cousin , le LOGIC , disposant pourtant du même boîtier mais , né en 1947 et doté du calibre H , était lui de la gamme des pendulites .  Pour distinguer les deux cousins , inutile de les démonter pour vérifier le type de calibre : seuls les LOGIC sont ornés de filets dorés autour de la lunette et à la base du socle . Il n’est plus disponible en 1955 .

CORIC 1950 à (1952)

coric 1950CORIC 120-57 Lxcoric 50CORIC 120-52 Nl                                                                                                                                                                                                                                                            CORIC , gros réveil , mouvement mécanique , calibre D . Nouveauté présentée dans le tarif F.A.50 de Mars 1950 . Boîtier et cloche en métal peint , cadran blanc , bélière basse . Diamètre 9,5 cm.  Référencé 120-52 pour la version ivoire non-lumineuse et 120-53 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux .  Référencé 120-56 pour la version bordeaux  non-lumineuse et 120-57 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux .                                                                                                                                                                       Les CORIC  ne se différencient  du MONDIC , du KINIC ou du SULLIC que par la couleur de leurs boîtiers  ; cet usage de changer de nom simplement pour une modification de couleur n’aura pas de lendemain , heureusement …les noms de deux syllabes se terminant en -IC , qui sont de tradition chez Jaz ,  auraient vite manqué . mondic & kinic belge 1950 détailD’ailleurs à l’export , en Belgique par exemple , les CORIC n’existent pas : ce sont des MONDIC ivoire ou bordeaux , auxquels s’ajoutait un vert référencé 120-32 en Nl  et 120-33 en Lx.

Boîte de CORIC : les références imprimées au tampon encreur bleu 120-53 correspondent à un CORIC ivoire lumineux et 041 signifie Avril 1951

coric-1947CORIC version1947 et 1948                                                                                        Etrangement un réveil doté d’un cadran fort différent et d’une autre couleur de boîtier était déjà nommé CORIC , deux ans auparavant seulement , preuve que la politique de dénomination de ses réveils étaient encore fluctuante chez Jaz après guerre .

LIMPIC 1946 à 1947

limpic 1946 (1)LIMPIC 194 -11                                                                                                                                                                                                                                                                 LIMPIC , grand réveil à mouvement mécanique courant , calibre 1D . Présent uniquement dans les tarifs d’Octobre 1946 et de Mars 1947 . Boîtier , cloche et lunette en métal , arrêt de sonnerie au sommet , cadran métal satiné , sans bélière , aiguilles alphas , mention Made in France et CIMH en bas de cadran  . Diamètre 9,5 cm .                                                                                                                                                           limpic nl (1)LIMPIC 194-10                                                                                                                                                                                                                                                                                Quatre variantes disponibles : Boîte , cloche et lunette en duralinox poli , réf.194-10 pour la version non-lumineuse et réf.194-11 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux . Boîtier et cloche aluminitées rouge , lunette duralinox poli , uniquement non-lumineux , réf. 194-40 . Même modèle mais en bleu réf.194-50 . Au tarif de Mars 1947 seuls les deux duralinox poli sont maintenus . Plus aucun LIMPIC au tarif de Décembre 1947 .aluminités Jazette n°10 Avril 1946 page 2 extrait Jazette n° 10 Avril 1946limpic 1946 (2)Une horloge murale sera nommée LIMPIC , également , en 1969 .limpic nl (2)limpic nl (3)

MIDIC 1946 et 1947

midic 1946 .jpgMIDIC 111-23

MIDIC , grand réveil à mouvement mécanique courant , calibre 1D . Présent uniquement aux tarifs d’Octobre 1946 et Mars 1947 . Boîtier nickelé et lunette en métal poli , cadran métal satiné , avec bélière basse , aiguilles alphas . Diamètre 9,5 cm . Référencé 111-22 pour la version non-lumineuse et 111-23 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux . La dénomination MIDIC sera réattribué en 1979 .midic 46MIDIC 111-22

DURIC (1942)

duricDURIC , réveil  , gamme des grands réveils , mouvement mécanique , calibre D . Présent au catalogue de 1942 , référencé 181-11 aiguilles et chiffres lumineux . Boîtier en métal inoxydable duralinox  , sans bélière , cadran métal soleillé , verre plat incassable  . Diamètre 9,5 cm .  Le DURIC est le seul réveil rond de cette période à être doté d’un verre dit incassable : il s’agit en fait d’une vitre en plexiglas transparent comme pour le PARIC son contemporain , ce qui le rend aisément identifiable ce type de plastique jaunissant avec le temps .

 

PRATIC ( 1941 à 1942 )

praticPRATIC 137-10 non-lumineux ( marteau daté 1.41)                                                                                                                                                      PRATIC , réveil  , gamme des grands réveils , mouvement mécanique , calibre D . Présent au catalogue de 1942 , référencé 137-10 en non-lumineux et 137-11 avec aiguilles et chiffres lumineux . Boîtier en métal émaillé bordeaux , bélière basse , cadran en carton . Diamètre 9,5 cm . Il n’est plus présent au tarif en 1943 . La dénomination PRATIC sera réattribuée en 1971 .Pratic catalogue 1942PRATIC 137-11 lumineux, photo extraite du catalogue 1942 .pratic dos

Ce modèle est visible dans le film Quand passent les faisans, d’Edouard Molinaro.

QUATRIC (1944) à 1945


quartic (1)QUATRIC 153-11 Lx 

QUATRIC , grand réveil à répétition de sonnerie , mouvement mécanique à platines en métal  » blanc » , calibre 3D , présenté dans le tarif F.A. 45 de 1945 . Boîtier métal et cloche mouchetés , lunette duralinox , sans bélière , cadran carton , vitre en verre plate , mentions Made in France et CIMH en bas de cadran . Diamètre 9,5 cm . Référencé 153-10 pour la version non-lumineuse et 153-11 pour la version à aiguilles et chiffres lumineux .quartic (2)