Un homme qui dort de Bernard Queysanne 1974

Ce film , qui obtint le Prix Jean Vigo en 1974 , est une adaptation du roman éponyme de Georges Perec.

Il est tourné en noir et blanc . C’est une série de réflexions et de déambulations du protagoniste, incarné par Jacques Spiesser, dans sa chambre de bonne et dans les rues de Paris. Le texte du roman , dit en voix off par Ludmila Mikaël , accompagne les images .

Le protagoniste perd la notion du temps et finit par ne plus remonter son réveil mécanique . Son tic tac sur-amplifié est omniprésent .

l'homme qui dort (3)l'homme qui dort (4)l'homme qui dort (2)l'homme qui dort (1)

Son réveil est un PORTIC  dont les aiguilles restent figées à 5h15.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s