DIGIC 1974 à 1979

digicDIGIC , réveil digital à lecture directe par rouleau , mouvement mécanique , calibre PA . Nouveauté du catalogue 1974 à la page 29 . Digic (6)Deux versions disponibles : orange et blanc réf. 1224-60 ou noir et blanc réf. 1224-10 . Non lumineux . Format 8,5 x 9 cm . L’accès aux clés de remontage et à la fenêtre de l’heure de réveil est  dissimulé par une trappe ronde amovible . Dernière apparition au catalogue 1979 .

 

 

digic ouvertLa France Horlogère n°343  Mai 1974 page 74 extrait.jpgAnnoncé , mais pas encore baptisé, dans le n°343 de La France Horlogère Mai 1974 p.74digicArticle extrait de la France Horlogère fin d’année 1974 , le DIGIC a trouvé son nom  jaz-1975-page-35-digicLe DIGIC est une telle nouveauté que Jaz lui consacre une page entière dans son catalogue de 1975 . Est il besoin de préciser que sa dénomination DIGIC vient de son affichage digital ? JAZ_24h de la vie d une femme_MAMCconsultez notre article sur l’exposition  » 24 heures dans la vie d’une femme » au MAMC .contic orangeEn 1976 Jaz reprend la silhouette et le principe de la lecture directe pour le minuteur CONTIC dont on reconnaît une version verte , non-diffusée en France , sur la photo ci-dessous .peter-uhren-digic Photo prise lors d’une réunion amicale des anciens ouvriers de l’usine PETER à Rottweil, Bade-Würtemberg.                                                                                                                                      Devant eux quelques échantillons de leur production où l’on reconnait aisément à l’extrême gauche un DIGIC . Effectivement en 1967 , dans le cadre du marché commun , Jaz signe avec PETER- UHREN GmbH  un accord de collaboration à la fois technique , industrielle et commerciale . L’année précédente PETER venait de célébrer son centenaire et de construire une usine moderne et design à côté de son siège historique à Rottweil , une petite ville de la Forêt Noire dans un méandre du Neckar , assez proche finalement de l’usine Jaz de Wintzenheim en banlieue de Colmar . JAZ avait déjà conclu antérieurement des accords étroits avec d’autres marques d’horlogerie  comme la  SMI , Société Méridionale Industrielle Marseillaise , ou Vedette et même absorbé quelques unes comme Japy et Carat. Un accord complémentaire conclut en 1975 avec PETER , devenu P.U.F., Peter-Uhren Fabrik , stipule que la société P.U.F. fabrique la totalité des besoins de Jaz en gros réveils mécaniques et que Jaz pourvoit à la totalité des besoins de Peter en horlogerie mécanique . Ainsi les PEINTRIC , PETRIC , DIGIC et autres gros Jaz étaient fabriqués en Allemagne .bulova Jaz Digic                                           voir sa version pour BULOVA 

NEXIC 1976 à 1977

nexicNEXIC , réveil synchrone , mouvement électrique , calibre EJ sur secteur 220 volts . Nouveauté du catalogue 1976 à la page 11 , référencé 3324-70 pour le brun et 3324-10 pour le blanc . Réglage de l’heure par molette sous le corps et réglage du réveil en façade par molette chiffrée . Format 18,5 x 11,5 x 9 cm . Disponibles uniquement aux catalogues 1976 et 1977 .nexic dosles NEXIC de dos . nexic dessusl’arrêt de sonnerie est au sommet nexic made in Japanestampille Made in Japan en relief nexic molettemolette de réglage de l’heure

le pied permet d’incliner le réveil vers le bas ou le haut

CHIFFRIC / CHAMBERY 1971 à 1976

IMG_4249 (Copier)IMG_2269 (Copier)CHIFFRIC , horloge à lecture directe , Jaz transistor , digital , à lamelles , peut être posé ou accroché au mur  , calibre 9AN dit aussi AN-VN à pile , sans fonction de réveil  . Nouveauté du catalogue 1971/72 à la page 29 .Corps en plastique beige , cache mécanisme et changement d’heure en plastique gris clair  à droite .  Format  17,5 x 9 cm . Attention : ne pas le confondre avec son « cousin » très proche  le VIBRIC  dont il partage l’aspect mais qui possède la fonction  réveil , dans ce cas le logo est à gauche . Le nom de Chiffric est inspiré de l’emploi des chiffres en lecture directe . Référencé 2299-10 pour le modèle beige et « or » brillant  et 2299-40 pour le modèle noir. Le CHIFFRIC apparaît pour la dernière fois dans le tarif de Janvier 1976, il n’est plus mentionné dans ceux de Mai et Juillet .1972-73 Sélectionné par le Jury de FORMES UTILES au salon des ARTS MENAGERS de 1972 , il illustre la couverture du catalogue Jaz de 1972/73 . pub italienne Lambric LourdesLe CHIFFRIC s’appelle CHAMBERY à l’export .calibre 9ANcalibre 9AN.jpg2

VIBRIC 1974 à 1976

jaz-vibric-1VIBRIC 2499-30.                                                                                                                                                VIBRIC , gamme Jaz Electric et gamme Jazistor  , réveil à lecture directe , digital , à lamelles , calibre AN-VR à pile , licence ATO. Nouveauté  du catalogue  1974 à la page 4 . Corps en plastique marron , cache mécanisme et changement d’heure en plastique façon chrome à droite , sonnerie par moduleur dit  » buzzer », arrêt de sonnerie et changement du réveil au dos , non lumineux . vibric doré.jpgVIBRIC 2499-70.                                                                                                                                                Deux versions disponibles : corps marron et cache façon chrome n° 2499.30 ou corps orange et cache façon or n° 2499.70 . Format  18,5 x 9 cm . vibric 5Une pression sur  bouton noir permet de séparer le cache et le réveil .vibric 6Le changement d’heure se fait par cette molette blanche qui fait défiler les lamelles . vibric dosAu dos se trouvent la trappe de la pile LR14 , le bouton orange d’arrêt de sonnerie et la molette noire de réglage de l’heure de réveil  . Attention : ne pas confondre le VIBRIC avec son « cousin » très proche le CHIFFRIC dont il partage l’aspect mais qui n’est qu’une horloge sans réveil , dans ce cas le logo est à droite . En 1976 seule la version marron et chrome reste en vente pour sa dernière apparition au catalogue. Le nom de VIBRIC avait déjà été utilisé en 1954 .