MOBIC 1959 à 1962

mobicMOBIC , horloge murale , gamme Jaz Electric , mouvement électrique à pile LR20 , calibre 2AL . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 23 , référencée 1824-12 . Lunette en duralinox poli , cadran blanc mat , chiffres et aiguilles bruns , trotteuse centrale rouge . Diamètre 30 cm .                                                                                                                                                                                Elle n’est disponible qu’aux catalogues 1959/60 , 1960/61 et 1961/62 . La MEBIC lui succède au catalogue  1962/63 . La MOBIC est déclinée en deux autres versions : la BOMBIC  mécanique à clé et la ROMBIC électrique sur secteur  .

Calibre AL 1959 à 1962

calibre-2alLe calibre AL était selon le catalogue 1959/60  » la grande nouveauté 1959 : précision remarquable » avec  » 18 mois d’heure exacte dans l’autonomie la plus absolue » et sa « trotteuse centrale » .Ce calibre AL est un mouvement électrique , à pile LR20 , à remontage électro-aimanté à bascule et balancier circulaire avec trotteuse centrale . En résumant beaucoup , le principe est celui d’un électro-aimant qui attire une bascule munie d’un contrepoids , lequel est muni d’un ressort qui sert de force motrice pour le mouvement . La régulation est assurée par un balancier circulaire comme une horloge mécanique classique . Comme toutes les horloges à pile de la gamme Jaz Electric dotées de ce calibre AL , les PARMIC , TALIC , ALGIC , PONCIC , SARTIC , BLONIC , SOLMIC , PARMIC , FIRMIC , FANIC et MOBIC sont évidemment beaucoup plus silencieuses que leurs consœurs mécaniques avec leur tic-tac régulier caractéristique , toutefois l’électro-aimant provoque le remontage brusque de la bascule qui entraîne un claquement à intervalle régulier relativement audible . Néanmoins tous ces modèles apparus en 1959 , les premières horloges murales Jaz à pile , représentent un énorme progrès d’autonomie , de précision et d’esthétique . Effectivement en 1952 , Jaz proposait déjà  deux horloges murales électriques sur secteur donc dépendantes d’un fil , peu décoratif , pendant le long des murs et bien sûr d’un branchement à une prise de courant sur plinthe basse : VIRIC et CHAMPIC ( consultez notre article sur le calibre R  qui décrit l’entrée de Jaz dans l’univers de l’horlogerie électrique ) N’oublions pas non plus la qualité du courant , qui n’était pas celle d’aujourd’hui , avec des variations d’ondes de tension néfastes pour les mouvements d’horlogerie et des soucis de continuité d’alimentation en raison de fréquentes et plus ou moins longues coupures de courants . Mais , par dessus tout , l’inconvénient des horloges sur secteur était celui du passage du 110 volts au 220 volts qui avait commencé en 1955 et montait en puissance au début des années 60 ;  Jaz proposait donc ses horloges au choix dans les deux tensions mais quel dilemme pour celui dont la région ou le village étaient encore alimentés en 110 volts , avec ces nouvelles horloges à pile le problème était résolu ! calibre AL éclaté.jpg

jazette n°39 Déc 1959 page 4 et 5.jpgJazette n° 39 Décembre 1959 18° année page 4 & 5

les calibres AL sont datés à gauche de la pile ( remerciements à Romain Gallardo pour cette précision non indiquée dans les manuels techniques)

BLONIC 1959 à 1961

blonic.JPGBLONIC , horloge murale , gamme Electric , mouvement à pile LR20 , calibre 1AL . Nouveauté du catalogue 1959 à la page 23 , référencée 1849-10 . Boîtier en Pollopas blanc , lunette en métal façon or , vitre en verre bombée , cadran à zone des heures verte , chiffres métal en relief , trotteuse rouge . Format 26 x 22 cm . Le petit bouton en relief avec son éclair et la mention electric annonce la future gamme des Jaz Electric . Selon un usage fréquent chez Jaz , son nom est l’anagramme de NOBLIC une autre horloge murale qui lui ressemble en tous points sauf qu’il s’agit encore d’une horloge mécanique qui se remonte par devant en ouvrant la lunette . On comprend mieux dès lors que la BLONIC dispose d’un hublot qui s’ouvre bien que cela soit totalement inutile pour une horloge électrique . De même , le petit bouton sert à obturer l’orifice prévu pour remonter le calibre mécanique avec une clé . Apparue en même temps que la NOBLIC , dont le nom s’explique par la forme du boîtier en écusson, la BLONIC disparaît aussi vite qu’elle , puisqu’elles ne sont plus proposées au catalogue 1961/62 . La BLONIC est donc , en 1959 , une des toutes premières horloges à pile Jaz apparue en même temps que la SOLMIC qui avait elle aussi son pendant à mouvement mécanique affublée également d’un anagramme,  la SMOLIC .

PARMIC 1959 à 1962

parmicPARMIC , horloge murale , Jaz Electric , mouvement électrique à pile LR20 , calibre 2AL . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 23 . Boîtier en métal laqué blanc , lunette « or », vitre en verre bombé , aiguilles feuilles « or » , chiffres cernés de brun , trotteuse centrale rouge vif . Deux décors étaient proposés soit entièrement laqué blanc , référencé 1812-22 ( modèle ci-dessus) , soit également laqué blanc mais avec la zone des heures en jaune Pernod , référencé 1812-12 . Diamètre 19,5 cm . Présent pour la dernière fois au catalogue 1961/62.                                                                                                                                                                                                                                  Consultez notre article sur la STRATIC traitant de l’histoire particulière du jaune Pernod parmic-dos-et-calibre-2al1PARMIC , vue sur l’arrière de l’horloge et son calibre 2AL qui était selon le catalogue 1959/60  » la grande nouveauté 1959 : précision remarquable » avec  » 18 mois d’heure exacte dans l’autonomie la plus absolue » et sa « trotteuse centrale » . Consultez l’article concernant le calibre AL . La dénomination PARMIC sera réattribué en 1980 à un réveil .parmic talic solmic pub 1959publicité Paris Match  1959 , pleine page , format 35,5 x 26 cm

DRILIC ou MILORD 1964 à 1973

drilic 1

DRILIC (ou MILORD à l’export notamment en Belgique en Suisse ou en Italie ) , réveil de la gamme des Jazistor, mouvement électrique à pile LR20 , calibre AR , licence ATO . Référencés dans le catalogue de 1968-1969, page 15 avec la mention spéciale « L’habillage du Drilic a été conçu par l’esthéticien industriel  Ph. Charbonneaux « . Nouveauté du catalogue 1964 -65  à la page 17 .

Trois versions de couleurs disponibles : boîtier crème et cadran noir référencé 2401-13  ou boîtier noir et  cadran crème référencé 2401-41  et enfin boîtier vert et cadran crème référencé 2401-51 . Aiguilles et points lumineux .Format 15 x 9,5 cm. Il restera disponible au catalogue jusqu’en 1972/73 . Consultez la fiche technique du DRILIC .drilic boite.jpgLe DRILIC est le premier réveil à transistor 100% électrique , une Première Mondiale que Jaz affiche fièrement sur sa boîte , avec la mention création de PH. CHARBONNEAUX et un PARIS surmonté d’une Tour Eiffel ce qui est tout à fait nouveau pour Jaz qui ne revendiquait guère jusqu’alors son attachement à la capitale .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De nos jours l’utilisation d’un réveil à pile est une évidence qui ne nécessite quasiment plus d’explications , ce qui n’était pas le cas au début des années 60 ; aussi le  petit dépliant faisant office de mode d’emploi , illustré de petits DRILIC anthropomorphes , donnait des conseils qui nous semble aujourd’hui presque ridicules .

Dès 1969 , le DRILIC fait l’objet d’une déclinaison simplifiée par JAPY , la célèbre marque bicentenaire qu’elle a reprise en 1954 . Le cadran et les aiguilles originales dessinées par Charbonneaux ont disparu , en 1974 le cadran sera encore plus normalisé .trémolo cadran

En Espagne et à l’export en général , où Jaz n’utilise pas Japy comme marque low-cost , ces réveils Trémolo sont estampillés Jaz .

drilic ravic raclic darlic novic quinzic pub Paris Match Oct 1965++.jpgpublicité double page Paris Match , 34 x 52 cm .drilic ravic touchic stilic pesic scintic poudric roussic dissic cambric tempic clipsic Paris Match 1965++publicité Paris Match double page , 35 x 52 cm drilic ravic Paris Matchpublicité Paris Match bicolore , format 34 x 14 cm ; on reconnaît la frise de personnages du précédent drilic 1965.jpgpublicité Paris Match 1965 , 34 x 13,5 cm

jaz-pub-belge-milordPublicité édition belge du Reader’s Digest pub Milord.jpgPublicité extraite d’une revue belge de 1965 ; prix exprimé en Francs belges pub-milord-italiePublicité édition italienne du Reader’s Digest . La dénomination MILORD est peut être inspiré par le succès mondial de la chanson éponyme de Piaf  , sortie en 1959 et reprise en italien par Dalida en 1961 . On retrouve le couple de la photo précédente puisque la régie publicitaire reste la même : Caspari antenne de Genève pour la Belgique et bureaux de Milan pour l’Italie . Prix exprimé en lires italiennes .

pub-drilic-vertLa publicité se devait d’être didactique puisqu’il s’agissait d’une innovation technologique . Prix exprimé en Francs français  .drilic pubpublicité 12 x 8,5 cmpub-italie-23pub-italie

Le DRILIC a été utilisé pour la conception d’un  transistor pour Ducretet-Thomson et sous le nom de Horophone Cottage d’un autre par Pathé -Marconi  La Voix de son Maître . Groupées au sein d’une entité baptisée SDRT Société de Diffusion de Radio-Télévision , les deux sociétés géraient conjointement l’usine de l’avenue Pathé-Marconi dans la zone industrielle de Vongy à Thonon , produisant depuis fin 1958 , les téléviseurs et électrophones La Voix de son Maître et les émetteurs de radio Marconi .                                                                                                                                                                                            Les horlogers et amateurs avertis peuvent consulter les fiches techniques du DRILIC et de son calibre AR pour l’entretien et les réparations .

SOLMIC 1959 à 1961

solmicSOLMIC , pendule à poser ou suspendre , Jaz Electric , mouvement à pile LR20 , calibre AL , à trotteuse centrale . Nouveauté du catalogue 1959/60 à la page 23  , référencée 1847-10 . Boîtier en Pollopas ivoire , jonc plastique et lunette « or » ; cadran ivoire , zone centrale rouge , chiffres romains en relief et aiguilles or .  solmic piedsLe modèle présenté sur la première photo est un exemplaire à suspendre mais en option on pouvait acheter cet ensemble de pieds et cabochon « or », référencé 2PE52 , pour la transformer aisément en pendule à poser . Attention de ne pas la confondre avec la SMOLIC dont elle se différenciait uniquement par l’emploi d’un mouvement mécanique 4 AG d’une autonomie de 8 jours dont le remontage par clé se faisait en façade entre l’axe central et le VI ; de cette conception commune la SOLMIC à hérité d’une lunette en verre bombée cerclée de métal « or » qui s’ouvre , tout à fait inutile puisque le changement d’heure se fait au dos par un bouton intégré au mouvement à pile . Les mouvements à clé qui se remontent tous en façade , ne disposent pas de bouton pour ajuster l’heure , il faut tourner l’aiguilles des minutes au doigt  . solmic dosSOLMIC dos calibre AL                                                                                                   Selon une tradition bien implantée chez Jaz , des modèles ayant un habillage identique mais se différenciant par leur mécanisme portent des noms qui sont l’anagramme de leurs  » jumeaux » ( voir la rubrique anagramme )  . Etrangement la SOLMIC disparaît du catalogue en 1962/63 alors que sa  » cousine » la SMOLIC à mouvement mécanique , de conception technique plus ancienne donc , s’y maintient encore cette année là pour la dernière fois . Format 20 x 16,5 cm .solmic talicpublicité presse ; Reader’s Digest 18,5 x 13 cm . Présentation très hors normes pour cette réclame à 80 % composée d’un long texte : les horloges à piles étaient de telles nouveautés qu’elles justifiaient , peut être , une si longue explication .talic solmic pubPrésentation plus classique et réussie pour cette publicité sur le même thème . Reader’s Digest 18,5 x 13,5 cm .parmic talic solmic pub 1959ultime déclinaison pour  Paris Match  1959 , pleine page , format 35,5 x 26 cm