LONNIC 1968 à 1970

LONNIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1968/69 à la page 4 , référencée 556-11 . Boîtier , socle et colonnes cannelées en métal doré finition diamant , corbeille fixée sur plaque de plexiglas pour donner une impression de suspension , chiffres Breguet , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 10 x 13 cm . Le LONNIC n’est disponible qu’en 1968/69 et 1969/70 .

CHAPIC 1967 à 1970

chapic 1967CHAPIC , petit réveil , gamme des Stylites , mouvement mécanique , calibre J . Nouveauté du catalogue 1967/68 à la page 2 , référencée 546-11 . Boîtier et chapiteau en métal doré , anneau bélière , cadran doré , façade argenté , chiffres et aiguilles noires , chiffres Breguet , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 8 x 10,5 cm . En vente jusqu’au catalogue 1969/70 . La dénomination CHAPIC avait déjà été attribuée en 1936 et le sera de nouveau en 1978 .

FOLIC 1982 à 1983

folic.jpg

FOLIC , réveil de la gamme Jaz Quartz style pendulette officier , à sonnerie par moduleur buzzer , silencieux , mouvement électrique à pile. Exclusivité du catalogue 1982 à la page 12 , réf. 8102-71 . Boîtier en laiton , chiffres romains , bélière , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 11,5 x 7,4 x 4,7 cm .

Le GENDRIC, le FOLIC et le GRANCIC ont une esthétique très similaire.

CLUB ( 1924) à 1935

club (3)CLUB version non-lumineuse , calibre D daté d’Avril 1932 sur le marteau .                                                                                                                                                                 CLUB , réveil , mouvement mécanique , calibre B la première année puis calibre D . Boîtier en métal émaillé rouge et doré ou noir et rouge , pieds boules dorés , sans bélière , arrêt de sonnerie au sommet , existe en version lumineuse ou non-lumineuse dite à cadran blanc ,  chiffres et aiguilles Breguet , cadran en carton imprimé et chemin de fer au pourtour , vitre en verre plat . Diamètre 11 cm .

 

Le CLUB est l’un des quatre premiers réveils « JAZ » de la CIMH  , Compagnie Horlogère de Mécanique Horlogère , mentionnée en bas de cadran . Avec les REPLIC ,  CLASSIC , MODIC ,  NORMAL , ARTIST , PRESIDENT et BUREAU , le CLUB est un des rares Jaz dont le nom ne se termine pas en -IC . Il n’est plus en vente en 1936 .                          Jaz La France Horlogère 1°Oct 1927 26°année n°19 La France Horlogère 1° Octobre 1927 , 26° année , n°19 , publication professionnelle bi-mensuelle , pleine page 38 x 27 cm                                                                                                                                                                                                                                         Y compris notre exemplaire , nous ne connaissons à ce jour que trois autres CLUB , tous sans bélière et dans cette robe craquelée noir et rouge , alors que la France Horlogère de 1927 et le tarif de 1934 , seuls documents à notre disposition actuellement , mentionnent un décor émail et or que l’on retrouve sur les CUBIC craquelés .réveil club (1)Catalogue 1934/1935 page 2 extrait                                                                            Dans ce catalogue 1934/1935 , le CLUB apparaît subitement sans ses pieds boules mais avec une bélière , il a gardé les aiguilles Breguet mais pas les chiffres , il est alors référencé n°142 et ses couleurs sont rouge et or craquelées .extrait tarif rose Tarif Jaz  circa 1934 extrait page 2 . Ce tarif illustré présente l’intérêt de faire apparaître une version à répétition , dotée d’un  calibre 3D . Ephémère variété puisque le CLUB n’est plus au catalogue en 1936 . On constate qu’il est à peine plus cher que ses confrères disponibles en nickel , chrome ou émail uni , c’est à dire peint . Ce n’est donc pas cette petite différence de prix qui explique la difficulté à trouver des CLUB , d’autant que l’on trouve aisément ses contemporains , FONIC , ROMIC , GOTIC et CUBIC tous plus onéreux . Le CLUB ayant été doté des mêmes calibres B puis D que ses confrères , sa fiabilité n’est pas en cause pour expliquer son évidente rareté de nos jours alors qu’il a été disponible à la vente pendant onze ans , ce qui implique une forte diffusion : rappelons que Jaz vend 786.000 pièces en 1929 et atteint 10.000.0000 en 1943.                                                                                                                                                                             Ce paradoxe ne peut donc s’expliquer que par sa seule différence , à savoir son revêtement en peinture craquelée , qui s’obtient par la différence de séchage entre les deux couleurs appliquées l’une derrière l’autre et l’incompatibilité entre leurs médiums , aqueux et cellulosique par exemple . L’état d’usure , dans lequel se trouvent les exemplaires connus , prouve que cette technique présente des défauts de durabilité ; en particulier dans la deuxième couche noire qui tient visiblement mal sur la primaire rouge . En résumé , les CLUB ne sont pas réellement rares puisqu’ils ont été produits à des dizaines de milliers d’exemplaires , en revanche leur mauvais état de conservation dissuadent leurs possesseurs de les mettre en vente , s’ils ne les ont pas jetés , d’autant que le craquelé peut apparaître comme un effet non voulu et être considéré comme un défaut d’aspect .commande-etiquettes-1926Bon de commande d’étiquettes de 1926                                                                           En 1926 l’offre de Jaz se limite à sept réveils : quatre  ronds le REPLIC , le CLASSIC et le MODIC et le CLUB  qui étaient disponibles en version non-lumineuse C.B. dite cadran blanc ou  lumineuse  C.L. dite cadran luxe et trois grands réveils en bois marqueté :  les NORMAL , ARTIST et BUREAU . Aux origines de Jaz , cela impliquait des aiguilles et des chiffres très différents d’une version à l’autre  ; ce n’est pas le cas du CLUB qui ne sera doté que d’aiguilles et chiffres Breguet  , avant 1935 .

DAILLIC 1981 à 1982

daillic 2

DAILLIC , réveil de la gamme Jaz Quartz , à sonnerie par moduleur buzzer , silencieux , mouvement électrique à pile LR6 . Nouveauté du catalogue 1981 , réf. 8049-71  ; en 1982 avec l’adoption du calibre RPK la référence devient 8149-71 . Le DAILLIC n’est plus disponible en 1983 .daillicPlaque noire de métal sur cadre laiton , cadran métal doré strié , chiffres romains , rivets pointus en métal , aiguilles style Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 7,3 x 9,2 cm .daillic anatomieDe gauche à droite : cadran et mouvement sont fixés sur une plaque de plastique noir ; lunette à décor de perles et vitre ovale sont également en plastique ; le cadre est tout en métal noir et laiton ; les deux pieds servent de chevalet et maintiennent l’ensemble mécanisme et cadran sur le cadre .daillic dos anatomieL’étiquette dans le logement de la pile indique la date 01.2 pour Janvier 1982 et la référence de base 8149 correspondante au calibre RPQ adopté effectivement en 1982 .daillic dos et couvercleLe calibre RPK , bien reconnaissable , est doté d’un cache qui s’emboîte aisément . Ce cache présente plusieurs ouvertures : 1 orifice laissant passer le bip bip du 5 buzzer ; arrêt de sonnerie 3 changement d’heure 4 réglage de la sonnerie . La pile et 6 le bouton orange de starter de démarrage sont dissimulés quand le cache est en place .daillic dos

Ce DAILLIC est  une réédition d’un réveil mécanique de 1968, le CADRIC même format , même cadran , etc .Seuls les aiguilles , le trépied et évidemment le mécanisme divergent .

PELIC 1980 à 1982

Pelic

PELIC , réveil de la gamme Jaz Quartz , à sonnerie par moduleur buzzer , silencieux , mouvement électrique à pile LR6  , calibre RK . Nouveauté du catalogue 1980 à la page 3 , réf. 8016-71 . Boîtier en laiton sur socle , bélière , mention France en bas de cadran , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux . Format 10,5 x 6,5 x 4 cm .

PELIC 1982 page 12En 1982 le PELIC change d’aspect : les aiguilles deviennent noires, index rectangulaires et chiffres romains remplacent les chiffres arabes . Il est également équipé d’un nouveau calibre et se voit donc référencé  8116-71 . Il n’est plus disponible en 1983.

DOMIC 1979 à 1981

domic

DOMIC , petit réveil de la gamme Jaz Quartz , à sonnerie par moduleur buzzer , silencieux , mouvement électrique à pile LR6 , calibre RK . Nouveauté du catalogue 1979 à la page 2 , réf. 8018-71 . Boîtier en laiton , chiffres Breguet , aiguilles Bréguet , aiguilles et points lumineux . Format 7 x 10,5 cm . La dénomination DOMIC avait déjà été attribuée en 1967 à une pendule à poser , qui était en bois , mais dont elle partageait la silhouette . Le petit dôme à son sommet est , bien entendu , à l’origine de son nom .

GALIC 1979 à (1981)

galic

GALIC , petit réveil style pendulette d’officier de la gamme Jaz Quartz , à sonnerie par moduleur buzzer , silencieux , mouvement électrique à pile LR6 , calibre RK . Nouveauté du catalogue 1979 à la page 2 , réf. 8017-71 . Boîtier en laiton , socle et toit en plastique doré , vitre bombée en plexiglas  , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux  , bélière en métal . Format 7 x 10 cm .

REGLIC 1979 à 1988

reglic et globe

REGLIC , pendule 400 jours, mouvement électro-mécanique à pile, calibre MH , Made in Germany . Nouveauté du catalogue 1979 à la page 14 , référencée 4905-10 . Corps métal et plastique façon or pour la base , cloche en plexiglas , chiffres arabes , aiguilles non lumineuses . Diamètre 16 cm , hauteur 23 cm .

MH signifie Mouvement Hermle en l’occurence il s’agit du mouvement 967 .

Au début des années 80, la REGLIC est équipée du mouvement à quartz QH .

A partir de 1985  elle perd son nom pour la simple référence 7804 , puis 7816 en 1986 avant d’être supprimée en 1989 .reglic hermle (3)reglic hermle (4)reglic hermle (5)reglic hermle (6)reglic hermle (7)reglic hermle (8)reglic hermle (9)

 

Le logement de la pile se trouve sous le socle en plastique doré , ainsi que la molette de libération du boulier ; Le changement d’heures s’effectue , sans bouton comme au début du XX° siècle , en poussant l’aiguille des minutes avec le doigt .

FICIC 1977 à 1989

ficic

FICIC 4433-71

FICIC , réveil style pendulette d’officier , Jaz Electronic , sonnerie par moduleur buzzer , mouvement électronique à pile , à tic-tac discret , calibre TR , licence ATO . Nouveauté du  catalogue  1977 à la page 5 référencée 4433-71 . Boîtier en laiton doré , chiffres romains , aiguilles Breguet , aiguilles et points lumineux , vitre en plastique biseautée . Format 8 x 9,5 cm ,  hauteur bélière dressée 11 cm , poids 385 gr avec sa pile LR6 .

ficic1FICIC 8006-75.                                                                                                                                                    En 1979 , le FICIC adopte le calibre RK , change d’aspect avec sa zone des chiffres façon or tandis que son format augmente à 8 x 11 cm et il hérite donc de cette  nouvelle référence : 8006-75.

 

Détails du FICIC 8006-75 , voir l’éclaté de ce modèle .

1980 ficic 8006-71FICIC 8006-71 .                                                                                                                                                En 1980 , il reprend son apparence initiale mais garde le format 8 x 11 cm avec la référence 8006-73. Il est complété par un modèle au cadran façon or réf. 8006-71.

Le FICIC change encore de calibre en 1982 avec la référence 8106.

En 1984 l’arrêt de sonnerie , qui était au dos , est transféré au sommet sous la bélière.                                                                                                                                                                                 ficic 5004A partir de 1985 , il perd son nom avec pour référence 5003 pour le cadran doré et 5004 pour le cadran blanc .   Seule la version dorée 5004 est conservée en 1988/89