TARVIC dernière version 1964 à 1971

tarvic (11)TARVIC , réveil de voyage , gamme Jaz de Luxe , mouvement mécanique échappement à ancre , calibre AF , autonomie 8 jours , 11 pierres , une seule clé pour remonter mouvement et sonnerie , aiguilles et points lumineux . Référencé 808-35 pour ce modèle en cuir noir . Aiguilles et points lumineux . Format 7,5 x 8,5 cm , épaisseur 3,2 cm .

Plusieurs références en 1964:

  • 808-15: gainé cuir madras bordeaux façon lézard (1964/65 uniquement)
  • 808-25: gainé cuir madras uni rouge (jusqu’en 1968)
  • 808-35: gainé cuir madras uni noir
  • 808-45: gainé cuir madras façon porc
  • 808-55: gainé cuir madras uni vert (jusqu’en 1968

Le TARVIC fait son apparition  en 1956 à la première page du catalogue en 6 teintes disponibles . Il devenait le premier réveil de voyage JAZ à mouvement 8 jours de format portefeuille . Son calibre AF le faisait donc naturellement entrer  dans la gamme des Jaz de Luxe . Apparue en 1951 cette catégorie était  constituée des Jaz les plus travaillés esthétiquement , les plus sophistiqués techniquement et donc les plus chers juste après les Tirages Limités . On y trouvait réveils , pendulettes , pendules à poser -et même quelques unes à suspendre- ainsi donc que des réveils de voyage .

Le TARVIC  peut se targuer d’une longévité exceptionnelle puisqu’on le trouve disponible pour la dernière fois au catalogue de 1970/71 soit près de 15 ans de présence , en ne subissant , au catalogue 1964/65 , qu’ un petit « lifting » pour le cadran dont les chiffres changent (on passe de 2-4-6-8-10-12 à 3-6-9-12) et sont modernisés et repoussés en bordure  à cheval sur un  » chemin de fer « allégé. Les aiguilles sont plus fines, et l’aiguille du réveil est raccourcie ( modèle ci-dessus) .

marquages en creux pour la 1ère version , inscriptions imprimées par transfert

Le cuir choisi est cette fois un cuir Madras , cuir fin et souple de vachette , après l’utilisation au début de « maroquin » et même d’un cuir façon « lézard  » réalisé par la prestigieuse Maison Hermès . Il est  à ce titre un « survivant »puisque la catégorie des Jaz de Luxe disparaît pour les autres modèles en 1968/69 : il reste le seul de cette catégorie en vente en 1968/69 et 1970/71 arborant fièrement , sur le papier glacé de ces derniers catalogues , son ancien logo à jazeur queue basse au milieu des nouveaux Jaz  qui depuis 1967 sont à queue haute .

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s