calibre CS 1978 à (1999)

cal cs

Le calibre CS est un calibre de réveil d’une autonomie de 30 heures qui apparaît en 1977/78  en remplacement du calibre DK . Il est conçu par Uhrenfabrik Senden , fabricant de réveils allemands distribués sous les noms commerciaux de Europa et Deluxe . Consultez l’article que nous consacrons à Europa et sa collaboration avec Jaz .

doc cal cs (2)doc cal cs (1)

 

Pour identifier facilement un calibre CS sans l’ouvrir , il suffit de regarder la morphologie du dos dont la principale caractéristique est qu’il ne comporte qu’une clef de remontage pour remonter le mouvement et la sonnerie contrairement à ses prédécesseurs qui  nécessitaient deux clés séparées.

Il existe trois variantes du calibre CS de base qui n’est doté que de deux rubis : celle à sept rubis , dans ce cas les réveils portent en général la mention 7 jewels au cadran ;  une variante à dateur simple sans les jours ( exemple le CALIC ) et enfin le 6CS à dateur jour et date ( exemple le JOURIC )

 

Le calibre n’ayant pas de sens de fonctionnement impératif , il peut être orienté , selon les spécifités du boîtier,  « tête » en bas ou en haut : l’arrêt de sonnerie peut donc être en haut à gauche …

…ou en bas à droite…

…voire de côté à gauche ou à droite

la date est parfois indiquée sur le moyeu de la clef de remontage…

cal-cs …toutefois le calibre CS est toujours daté en creux sur la platine ; la référence W001 trahit son origine allemande puisqu’elle commence par le W de Wecker qui veut dire réveil en allemand , d’ailleurs les références des plus célèbres mouvements ou réveils allemands commencent souvent par ce W , comme le fameux W10 de Junghans . La dénomination française est une allusion à son fabricant CS pour Calibre par Senden .

calibre CS

Ce réveil ne dispose que d’une seule clef , correspondant donc à un seul barillet qui déversera son énergie pour les deux fonctions : mouvement et réveil ; D’ordinaire chaque fonction a son propre barillet .

On utilise un système d’arrêtage qui laisse vider assez d’énergie pour que la sonnerie sonne une fois, soit un tour d’arbre, ce qui veut dire que l’on a qu’un armage de sonnerie, il faut donc remonter à chaque fois son réveil  : https://www.youtube.com/watch?v=m-ST4NpCsls

les boutons sont , a priori et en grande majorité , en plastique mais on peut en trouver en métal .

Ce calibre CS est à forte diffusion puisque vous le retrouverez également sur les réveils DELUXE , autres marques de Senden Uhrenfabrik .

La manufacture horlogère française UTI , fondée par le grand père de Georges Meyer qui sera PDG de JAZ S.A de 1982 à 1986 , employa également le calibre CS pour ces réveils de voyage de base .

 

Galerie des Jaz en Bakélite / Jazolite

Galerie classée par ordre chronologique des Jaz en Bakélite / Jazolite                                                                                                                                                                                                                   Consultez notre article « Bakélite et Jazolite » sur l’histoire et l’emploi de la bakélite  nommée Jazolite chez Jaz ; N’oubliez pas que la bakélite n’est jamais de couleur claire , donc pour les réveils de couleurs crème  ou ivoire , consultez la rubrique des plastiques comprenant les Pollopas , Erinoïd , Polystyrène , Plexiglas , Cristaglas .                                                                                                                                                                                    CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR ACCEDER A L’ARTICLE CORRESPONDANT

gotic gotic-jaune janic 1932 nl 

Jaz Anglic (5)  

     

   lucic 1928   

         

  cadic 

     sylvic face

lorric    

         paric

chamic1    

logic face  grenic côté

camic annick (6)   

      

RELTIC 1983 à 1989

reltic.jpg

RELTIC , réveil numérique sur secteur 220 volts avec réserve de marche , affichage à LED vert. Nouveauté du catalogue 1983 , référencée 8983-21 . Boîtier en plastique gris métallisé . Format 13,7 x 8,2 x 5,2 cm . En 1985 il porte la référence 5701 . Dernière mise en vente au catalogue 1988/89 .

CARLIC 1983 à 1989

carlic.jpg

CARLIC , petit réveil électrique à pile , mouvement à quartz . Boîtier en plastique, cadran blanc . Existe en gris fusil et chiffres romains réf. 8138-31 ou  cadran doré et chiffres Breguet réf. 8138-71.

En 1985 il porte les références 5028 et 5029. Le modèle gris 5028 n’est plus disponible en 1987 , le 5029 est disponible jusqu’en 1988/89 . La dénomination CARLIC avait déjà été attribuée en 1955 .

NORMIC 1982 à (1990)

normic.jpg

NORMIC , pendule à poser , 400 jours , mouvement électro-mécanique , calibre QH , avec sonnerie. Nouveauté du catalogue 1982-83 à la page 18 , réf. 4910-10 . Corps en métal doré , sous cloche en plexiglas , cadran laiton ciselé, chiffres romains, aiguilles non lumineuses . Diamètre 16 cm, hauteur 23 cm .

En 1985 elle porte la référence 7805 . Elle est toujours en vente dans les années 90. La dénomination NORMIC avait déjà été attribuée en 1936 et 1969 .

HUTIC 1982 à (1990)

hutic.jpg

HUTIC , pendule à poser , 400 jours , mouvement électro-mécanique , calibre QH . Nouveauté du catalogue 1982-83 à la page 18 , réf. 4912-10 . Corps en métal doré , sous cloche en plexiglas, cadran décor guirlande fleurs, aiguilles non lumineuses . Diamètre 14,5 cm, hauteur 18,5 cm .

En 1985 elle porte la référence 7815 . Elle est toujours en vente dans les années 90.

Elle est esthétiquement très proche de la DIXIC.

RABIC 1981 à (1990)

rabic 3

RABIC , pendule 400 jours , gamme Jaz Quartz , mouvement électro-mécanique à pile , calibre PH , made in Germany  . Nouveauté de la collection 1981 , référencée 4907-10 . Corps métal et plastique façon or et cadran laiton ciselé , sous globe en  plexiglas , chiffres romains , aiguilles non lumineuses . Diamètre 16 cm , hauteur 22 cm , poids 870 gr.

En 1985 elle perd son nom pour la référence 7805 . Elle est toujours disponible dans les années 90. La dénomination RABIC avait déjà été employée en 1955

Modèle anniversaire 70 ans 1989 à 1994

5324                                                                  5325

En 1989 Jaz veut réaffirmer sa position dans le milieu de l’horlogerie et fêter le 70° anniversaire de la marque en proposant un modèle s’inspirant d’un de ses réveils d’avant guerre en Bakélite et de style Art Déco : le FONIC . Ces deux grands réveils sont en bakélite  et dotés d’un mouvement à quartz lequel est accessible après avoir dévissés les quatre vis du dos , les aiguilles sont  lumineuses mais pas les chiffres étrangement . Référencé 5324 pour le modèle clair et 5325 pour le modèle foncé à cadran blanc . Format 16,5 x 14 x 8 cm.

Dans un cartouche au dessus du VI , le chiffre 70 qui fait ouvertement référence à ce 70° anniversaire et la présence d’un calibre électrique ne devraient guère permettre la confusion avec un véritable modèle Art Déco . Néanmoins des vendeurs sur les sites marchands l’annoncent régulièrement comme tel et le proposent à des prix sans rapport avec sa valeur réelle qui est en fait très faible d’autant qu’il était en vente de 1989 à 1994 donc très courant  . En outre les incohérences  s’accumulent dans cette soi-disant  réédition par l’emploi d’aiguilles cathédrales alors que Jaz employait à l’époque des aiguilles buildings en rapport avec l’esthétique du modèle et enfin pourquoi utiliser le logo avec le jaseur queue en bas apparu en 1941/42 pour un réveil censé être Art Déco , cette date marquant justement la fin de cette période …consultez notre article consacré aux véritables Jaz Art Déco .

pin's du 5324

Considéré alors comme emblématique du retour aux origines de la marque , ce réveil a été reproduit pour un pin’s et fut l’objet d’une campagne publicitaire avec des cadeaux à gagner chez les horlogers, bijoutiers participants.jaz-bakelite-pubL’argumentaire de cette  publicité de 1989 posent plusieurs problèmes de véracité : il ne s’agit pas d’une réédition mais d’une réinterprétation assez lointaine du FONIC , le matériau employé ne nous semble pas être  pas de la Bakélite mais un plastique l’imitant , comme les ornements chromés qui ne sont qu’un plastique imitant le métal .

DOSSIC 1980 à (1990)

dossic faceDOSSIC 1236-71 tout laiton 

DOSSIC , réveil de la gamme des Gros Jaz , sonnerie Crescendo à répétition, mouvement mécanique , calibre PA . Nouveauté du  catalogue  1980 à la  page 32 , référencé 1236-11 pour le modèle couleur crème et 1236-71 pour le modèle tout laiton . dossic dosdossic dessusCorps en métal et cadran façon or, aiguilles et points lumineux . Diamètre 9,5 cm.

dossic-sans-jaseurEn 1985  il perd son nom et prend la référence 2412 et 2013 . Il est toujours disponible dans les années 90 mais son logo perd alors  le jaseur boréal pour ne garder que la mention JAZ . La dénomination DOSSIC avait déjà été attribué en 1959 . 1980 à 1990 Dossic (1)Boîte portant la référence 1236-11 correspondant à un DOSSIC à boîtier crème ; le cartouche de droite devant contenir la date de production est resté vierge d’inscriptions . Format 11 x 11 x 7 cm .

ROMIC 1979 à 1989

romic 1.jpg

ROMIC , petit réveil , mouvement mécanique , calibre CS , 7 jewels . Nouveauté du catalogue 1979 à la page 31 , référencée 1473-71 . Boîtier en laiton , chiffres romains , aiguilles et points lumineux . Format 5,7 x 6 cm .

romic 1979En 1985  il perd son nom pour la seule référence 3014 et se voit doté de nouvelles aiguilles rectangulaires qui remplacent les aiguilles de 1979 .

Il est plus disponible dans le catalogue 1988/89 . La dénomination ROMIC avait déjà été attribuée dans les années 30 .

romic dos.jpg

Le calibre CS ne nécessite qu’une clé pour le remontage du mouvement et de la sonnerie