Petit catalogue La Flèche d’Or 1961

page JazPage Jaz : n° 128 PALTIC ; n° 129 CHANTIC  ; n° 130 GAMBIC ; n° 131 INSTIC ;  n° 132 RITIC ; n° 133 RIDIC ; les illustrations sont exactement celles du catalogue Jaz 1961/1962 ; l’intérêt pour nous de ce petit catalogue est la comparaison des prix avec les concurrents directs de Jaz au sein d’un même commerce . page Vedettepage Vedette le n°126 au décor chinois qui est pourtant au même prix que la RITIC est de nos jours introuvable à la vente . La 123 en fer forgé est la 7/889 , disponible 1931 à 1965 , qui est , en revanche , fort courante sur les sites de vente . La n°122 verra ses chiffres caractéristiques repris , mais en relief sur la RICHIC de Jaz en 1963 . En sachant que la RITIC est une murale particulièrement spectaculaire , les prix Vedette et Jaz semblent tout à fait du même ordre .page Yemapage Yema . Le succès mondial de cette marque française dans les montres a occulté ses propres productions de réveils pourtant pas négligeables . L’historique du site officiel Yema n’y fait pas allusion . Les prix sont très proches , là encore , de ceux de Jaz .page imhof et hour lavignePage ImHof et Hour Lavigne . Avec le Suisse ImHof de la Chaud de Fond et le français Hour Lavigne , il s’agit des pages de luxe de ce petit catalogue ; avec le numéro 55 vendu presque six fois celui du RIDIC proposé plus avant , on constate que les modèles les plus luxueux de Jaz restaient abordables .scan b0001L’enseigne existe toujours , à notre grande joie , mais ne la cherchez plus au 36 avenue Paul Vaillant-Couturier au Kremlin Bicètre , bien que la boutique n’ait pas changé d’emplacement . Tout simplement parce que la voie a été rebaptisée avenue de Fontainebleau , sa première toponymie , qui ne rappelle plus le passé communiste de cette commune de la ceinture rouge de Paris . Ce catalogue est à rapprocher du catalogue, tout à fait similaire, de la maison Barre à Millau en 1959scan b0002Page Lip en couleurs parce qu’il s’agit du quatrième de couverture.La Flèche d'Or Kremlin BicêtreCarte de fidélité au nom d’un certain Monsieur Papin qui habitait l’adresse prestigieuse à Chatelenay- Malabry ( pas Malabris ) du 35 rue jean Longuet , correspondant au Pavillon Colbert .

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s