Aladin n°291 Janvier 2013 « Les Réveils Jaz »

Aladin n°291 Janvier 2013 26° année page 0 uneALADIN , revue mensuelle , Une du n°291 , 26° année , de Janvier 2013 .

L’ensemble des réveils provient de la collection de Monsieur Fabrice Maunoury, qui a répondu à l’interview de Sandrine Panossian-Khan. Encore une fois cet article va démontrer les limites inhérentes à ce type de publication généraliste, astreinte à se vendre chaque mois à tout prix et qui s’appuient sur les dires d’un seul collectionneur et ne prend pas le temps , ou n’a pas la capacité de vérifier. Quelque soit l’ampleur de l’accumulation de réveils de ce dernier, cela ne lui donne pas de légitimité à les commenter, s’il n’a pas collectionné la documentation afférente et s’il ne l’a pas étudié; Nous avons déjà précédemment dénoncé quelques unes des erreurs de ce collectionneur, sympathique par ailleurs. Monsieur Véga qui avait déjà répondu à d’autres interviews, avec sérieux et passion, aurait pu avantageusement relever le niveau de cet article qui réserve des affirmations ébouriffantes.

En couverture un réveil Jaz en bois de 1943/1944 bien peu esthétique, le choix aurait pu être tout autre .Aladin janvier 2013 (1)page 32

Voilà une des plus invraisemblables âneries jamais lues sur les réveils : avant la soi -disant invention révolutionnaire de l’arrêtoir par Jaz, les ouvriers n’auraient eu qu’une solution pour arrêter un réveil: le jeter contre un mur. Est il  besoin d’argumenter ? Cela ne semble pas avoir interpellé la sagacité d’une pigiste plus prompte à encaisser son cachet qu’à analyser des informations aussi farfelues , qu’un enfant ne croirait pas.

En l’absence d’arrêtoir, on avançait l’aiguille du réveil au lever pour arrêter la sonnerie d’un réveil qui coûtait beaucoup trop cher pour qu’un ouvrier, même agacé, ne se permette de le jeter et il existait des arrêtoirs sur les réveils à cloche depuis le XIX°siècle. Les Big Ben, réveils américains de Westclock de 1908, sont bien connus pour leurs tirettes d’arrêt de sonnerie au sommet à côté de la bélière. Certes on ne prête qu’aux riches mais Jaz n’a pas inventé l’arrêtoir.

Aladin janvier 2013 (2)page 33 Le réveil à cloches est un PRELIC .

Aladin n°291 Janvier 2013 26° année page 34page 34 :

3/  Le CHAMPIC est , encore une fois ,  la victime de l’obsession de Monsieur Maunoury pour le kitsch , terme qu’il emploie à tort et à travers , et surtout à tort  .

5/  Produit de 1957 à 1962 , le TIARIC n’est pas spécifiquement rare .

La Bakélite de Jaz c’est Jazolite pas Jazoline et ce n’est pas une matière noble pour un réveil : les boîtiers en bakélite sont produits pour la plupart en très grandes séries ; les Jaz en cristal sont bien plus rares et recherchés .

Dans les matières , cuir formica et verre sont  oubliés .

Pour l’histoire de Jaz c’est un salmigondis de contre -sens : Jaz  est , dès 1925 , orientée vers l’exportation où un grand succès mondial l’attend . Très tôt Jaz est implanté en Angleterre et en Belgique .

Le rapport entre Jaz , Japon et Quartz est bien plus complexe puisqu’en 1969 les premiers mouvements à quartz sont certes présentés au Japon , mais aussi au CEH en Suisse avec le Béta 1 , en 1966/67 . Les montres japonaises dont la Seiko Quartz Astron 35SQ , commercialisée à cent exemplaires avec un boîtier en or , arrive plus tard, en 1969,  et elle coûtait le prix d’une voiture !

Que les ORBIC soient sculptées à la main ne fait pas un doute , mais produites néanmoins en série , elles ne sont pas des pièces uniques et sont d’ailleurs toutes étonnement semblables .

2/  il s’agit d’un MARVIC, produit en 1954 seulement .

3/  En revanche , pas de rareté particulière pour l’ORPHIC produit de 1945 à 1949 . Aladin janvier 2013 (3)page 35Aladin janvier 2013 (4)page 36

Nous expliquions en début d’article , qu’il n’est guère judicieux de s’adresser à un seul  filon pour écrire un article . Mais il y a pire , comme  se renseigner à une source bancale  à savoir la soi-disante Bible du Jaz  , éditée par un horloger de campagne , selon ses propres dires . Sur ce point précis de modestie , on acquiesce . Bible est un titre pour le moins usurpé , quant on sait que cet ensemble ne comprend que 350 fiches , soit à peine l’équivalent du Pentateuque , pour rester dans la métaphore biblique .

BIBLEPour comparaison: notre site présente 1.316 fiches, comprenant chacune leurs variantes soit près de 8.000 Jaz. Petite différence qui a son importance: Jazlebontemps est gratuit, la Bible du Jaz est à 350 € pour des fiches imprimées en 2005, lesquelles sont par nature non-évolutives. Il n’est pas un jour où nous ne complétions ou corrigions nos articles. Le rédacteur nous annonce une Bonne Nouvelle, non pas celle que Jésus nous apporte (Mt 4, 12-23), mais tout de même que les frais de port sont gratuits si l’on débourse les 350€, soit mieux que la Manne tombée du Ciel , הַלְּלוּיָהּ *. Rassurez vous , notre Moïse angevin prêche dans le désert, en attendant toujours qu’un ange vint, puisque nous ne connaissons aucun « jaziste » à s’être payé ces Tables de la Loi au prix du Veau d’Or. Sur son site eBay, pas un vente enregistrée de ce lot depuis 2004 , visiblement ses fiches, on s’en fiche. Il resterait à considérer que l’essentiel  dans la Bible serait une brève biographie des disciples et des prophètes: le plus important pour nous, ce ne sont pas nos fiches mais nos analyses et les documents , pour un total de 1.844 articles , illustrés de 13.236 photos , qui font l’histoire de la marque.   (*Alleluia)

Annotation 2020-04-25 084155 Ci-dessus un extrait de son propre site marchand. Cette chronologie pose plusieurs problèmes: pourquoi commencer en 1920 ? 1919 est la date de la fondation de Jaz, 1921 celle de la première vente. J’ai apparemment raté quelque chose en Fac d’Histoire: le chapitre sur les dates moyennes… Donc on enlève le chat et on garde le pitre. Pour l’apparition du jaseur boréal la date indiquée, 1947, est aussi du domaine de la Foi, puisque l’oiseau rédempteur de Jaz , face à l’occupant,  a été porté sur les fonds baptismaux en 1941. On comprend que, de ce tableau, la fable est née selon laquelle ce serait à partir de 1975 que le jaseur disparaît des cadrans . C’est très exagéré : seuls les quatre premiers quartz, MILTICLODRIC, PROFIC et GLECIC en sont dépourvus mais cela se limite à cette catégorie; au catalogue 1980, tous les Jaz ont encore un jaseur boréal triomphant au dessus du logo et ce jusqu’en 1983/1984; il ne disparaît qu’en 1985 avec les dénominations en -IC et encore est il maintenu sur les anciens modèles.

Annotation 2020-04-25 081344Doivent être  gratinées , des deux côtés , les dîtes fiches puisque le FANTIC n’a pas de pied et que le NERVIC est un DERVIC. Pas de NYMPHIC au catalogue 1935. De la parabole à l’hyperbole , c’est la Bible du Jaz !

Aladin janvier 2013 (5)page 37

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s