ACCUMULATIONS de Réveils par ARMAN

Arman, Alarm Clocks (Reveils), 1960. Collection Museum of Contemporary Art, Chicago Réveils 1960 par ARMAN au Museum of Contemporary Art of Chicago               Grâce au talent d’un des artistes français les plus connus au monde , de nombreux réveils Jaz ornent les cimaises des plus grands musées et les vitrines des plus grands collectionneurs.                                                                                                                                              Effectivement , il est aisé de reconnaître au moins dix Jaz dans cette œuvre emblématique du plasticien , mondialement célèbre , ARMAN . Son style le plus reconnaissable , ce sont des collections d’objets communs et identiques qu’il a agencé dans de la résine  ou dans du plexiglas . Ses accumulations d’objets effacent leur singularité et renvoient une image de profusion , en même temps qu’elles soulignent le caractère périssable des produits de la société d’abondance . L’artiste offre ainsi une nouvelle perception de la réalité , notamment des objets du quotidien .portrait armanARMAN Armand Fernandez ( 1928 Nice + New York  2005 ) est un artiste franco-américain , peintre, sculpteur et plasticien , renommé pour ses « accumulations ». Il fut l’un des premiers à employer directement , comme matière picturale , les objets manufacturés , qui représentaient pour lui les prolongements multiples et infinis de la main de l’homme qui subissent un cycle continu de production , consommation et destruction . ARMAN réalise d’abord plusieurs œuvres dans lesquelles apparaissent des traces de tampons ; « cachets » à l’aide desquels il applique la peinture sur la toile . Il marque ici une rupture avec l’outil traditionnellement utilisé en peinture qu’est le pinceau . L’objet , après avoir servi à l’artiste à peindre , est peu à peu intégré dans ses toiles en tant que matière . Les objets , qui servaient habituellement de modèles pour la peinture , se retrouvent directement intégrés dans ses œuvres . Ce procédé crée la confusion entre la réalité (l’objet) et sa représentation (la toile) , puisque les deux sont amalgamés.

Diverses accumulations par ARMAN

Lorsque vous regroupez des objets , des morceaux d’objets qui se ressemblent par leur forme ou leur couleur , vous obtenez « naturellement » une construction qui semble organisée , donc éventuellement une œuvre d’art . Les accumulations d’objets représentent d’une certaine façon la consommation de masse qui symbolise une époque . Elles rappellent aussi que l’homme est un consommateur qui existe à travers et par l’objet

Dans certaines de ses œuvres , ARMAN détruit les objets par des colères souvent violentes ou par des découpes au contraire chirurgicales . L’artiste va au delà de l’illusion induite par les objets , qui s’offrent ainsi à nous et nous rappellent que consommer c’est détruire . On peut aussi y voir une allégorie du temps qui passe , aussi les montres et réveils ont été beaucoup employés par ARMAN dans ses accumulations .

Avec à la République , aux drapeaux de marbre , à l’entrée de l’Elysée mais surtout le duo  Consigne à vie  et l’Heure de tous érigés devant la Gare St Lazare , un public plus large découvre l’œuvre de ce membre fondateur des Nouveaux Réalistes .                          En amalgamant voitures , horloges , valises , etc , dans des matières telles que le béton , l’artiste crée une sorte d’allégorie pompéïste . Il vient ainsi sacraliser l’objet et l’immortaliser , évoquant alors un processus de fossilisation .

Les montres , les réveils , les horloges et même les rouages d’horlogerie ont fait l’objet d’accumulations comportant pour certaines des réveils JAZ plus ou moins identifiables .

Pour des œuvres plus tardives et surtout qui font l’objet de tirages multiples , comme ses Réveils en colère ou son Oiseau -réveil , il utilise des JERGER et un JUNGHANS à répétition ,  sans doute , parce qu’ils sont encore commercialisés . minutes armanIl emploie également des réveils neufs d’origine chinoise pour Minutes .

Arman, Alarm Clocks (Reveils), 1960. Collection Museum of Contemporary Art, ChicagoAlarm Clocks ( réveils ) au Museum of Contemporary Art of Chicago . En revanche des JAZ usagés sont à l’honneur dans cette accumulation de 1960 .museum of contemporary artNational Gallery of Art East Buildingchicago museum of contemporary art.jpg détailAlarm Clocks ( réveils ) au Museum of Contemporary Art of Chicago : détails.O'clock 1998 armanDans O’clock de 1998 , malgré la mauvaise qualité de l’image , on reconnaît quelques BAYARD mais évidemment aussi les silhouettes de plusieurs  JAZ , dont un ou deux CINTRIC ou SLAVIC , entre autres .Arman par Fabrizio GarghettiARMAN , en 1989 devant l’objectif de Fabrizio Garghetti , travaille sur des réveils découpés et maculés de peinture .

Ce simple GROLIC , en se faisant détruire et à demi emmurer dans une plaque de béton , est paradoxalement devenu un des Jaz les plus chers au monde, apparaissant comme une trouvaille archéologique .

Compressions de CESAR  lui aussi membre des Nouveaux Réalistes   (à gauche un Jerger Chambord ; à droite un Equity )

Comme ARMAN , les réveils ne pouvaient échapper au vocabulaire de César , son complice et néanmoins frère ennemi , mais dans une moindre proportion . Toutefois la technique offensive des compressions rend l’identification des réveils utilisés plus compliquée qu’avec les accumulations , même si à droite les petits triangles au dessus de III VI IX et XII , les chiffres 6 et 9 très noueux permettent l’identification immédiate d’un Bayard Stentor . En revanche nous n’avons pas reconnu jusqu’à présent de Jaz , de manière certaine , dans son œuvre .

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s