BICLIC/ Peter 1206 Attentat train Italicus 1974

italicus2L’Italicus Express était un train de nuit  à bord duquel , aux premières heures du , une bombe a explosé dans la voiture no 5 , tuant 12 personnes et en blessant 48 . Le train 1486 se rendait de Rome à Munich ; ayant quitté Florence environ 45 minutes plus tôt , il approchait de la fin du long tunnel sous les Apennins .  Comme aux heures sombres de l’Occupation Allemande , la bombe est déclenchée par un réveil mécanique.

ATTENTION  Les sources de cet article sont une longue enquête journalistique , en italien , qui s’appuie sur certains éléments de l’enquête aujourd’hui déclassifiée . Notre travail a donc consisté à alléger au maximum et présenter de manière intelligible cette énorme masse de documents , en axant sur notre thématique horlogère .

Les modifications du réveil déclencheur de la bombe y sont décrites dans le détail , à savoir : soudures additionnelles , isolation électrique au scotch , etc . Vous comprendrez que nous ne les reproduirons pas , car elles sont relativement indigestes à lire , et afin que Jazlebontemps ne se transforme pas en atelier créatif  pour apprenti terroriste ou autre illuminé . De même nous ne souhaitons pas entrer dans la forte polémique sur les auteurs de l’attentat et surtout leurs commanditaires .

Comme pour l’assassinat d’Aldo Mauro , quatre ans plus tard , et au delà des exécutants de ces basses et atroces besognes , restent des doutes importants sur la présence en amont de services secrets manipulateurs , étrangers ou pires et plus certainement nationaux . L’instrumentalisation des tueurs par l’Etat Italien et la loge P2 étant parmi les hypothèses , hélas , crédibles voire prouvées pour la période dite des années de plomb .http://www.ulissealbiati.com/PLAQUE COMMÉMORATIVE : train 1486 ITALICUS 4 Août 1974 à 1h23

La bombe avait été placée dans la cinquième voiture du train et a explosé à 1h23 . Sur son propre élan , le train a atteint la fin du tunnel . Les effets de l’incendie et de l’explosion  qui ont suivi , auraient été encore bien plus terribles , si le train était resté dans l’espace confiné du souterrain . Aldo Moro  l’ancien Premier Ministre italien , et alors ministre des Affaires Etrangères ,  était dans ce train , mais il descend avant que le train ne quitte Florence .                                                                                                                   1-4L’attentat fut revendiqué par le groupe néofasciste Ordine Nero , Ordre Noir. L’instruction aura duré neuf ans. Le procès , commencé en 1981 , s’est étendu sur près de deux ans . Pourtant , c’est par un non-lieu que la cour d’assises de Bologne a refermé  le dossier de l’attentat contre le train Italicus qui reste une tragédie sans coupables . Au procès , sont venues témoigner sept cents personnes , dont le grand maître de la Franc-Maçonnerie italienne et le général des carabiniers Luigi Bittoni , arrêté pour faux témoignage , puis relâché . Les accusés se sont toujours déclarés innocents , même Mario Tuti l’artificier supposé , qui ayant commis un autre assassinat en étranglant un co-détenu qu’il soupçonnait d’être un  » mouchard « et déjà poursuivi pour la mort de deux policiers , avait été condamné pour cela à perpétuité . Il pouvait donc servir de bouc émissaire , plus ou moins consentant , à ses complices .                                                                                                                                                                                                                         L’explosion a été suivie d’un incendie de grande ampleur, de sorte que douze voyageurs sont morts carbonisés , tandis que 44 autres ont présentés des blessures de différentes ampleurs . Le légendaire manque de ponctualité du réseau ferroviaire italien paraît avoir eu une influence bénéfique , involontaire . Le convoi , comprenant 17 wagons et sa locomotive , avait quitté la gare de Rome Tiburtina à 20h42 , avec 7 minutes  de retard , pour arriver à Chiusi-Chianciano Terme à 22h34  avec 15 minutes de retard . Il est parti pour S.Maria Novella à Florence à 22h 38 avec un retard cumulé de 18 mns , arrivant à 0H17 avec 17 minutes de retard . Il repart  pour Bologne à 0h36 , avec un retard final de 26/27 minutes sur l’horaire officiel :  il sera établi que , s’il avait été respecté , l’explosion se serait produite sur les quais de la Gare Centrale de Bologne .

sveglia peter UhrenQuelques heures après l’attaque , un réveil construit par la société Peter Uhren de la ville de Rottweil en Allemagne , importé par la société Crassi de Milan et distribué par la société Collina de Florence en Italie , a été retrouvé dans les décombres du train . Doté du fameux calibre PA , fabriqué par Peter Uhren Gmbh , l’associé du jaseur pour ses gros réveils et les propres production de l’horloger allemand .

Quelques changements ont été constatés sur le réveil qui sont donc décrits , très précisément , nous n’y revenons pas . Lors de l’évaluation technico-balistique, il sera établi que la bombe ,  emballée avec quelques kilos d’un mélange explosif  intégrée à une quantité presque égale d’un mélange incendiaire , avait été placée sous le siège d’un fauteuil .

italicus3Compte tenu de la sensibilité particulière et dangereuse du dispositif d’activation et de son emplacement présumé, les experts pensent que la bombe avait été  activée au moment de la formation du train à la gare de Rome , vraisemblablement réglée pour exploser lorsque le train arrive à la gare centrale de Bologne.

A gauche,  la version par Peter du BICLIC pour Jaz ( à droite) ; d’abord référencée 1204 , elle prend la référence 1206 au catalogue 1970/1971 . On rappelle que Jaz et Peter utilisaient les mêmes références pour leurs réveils communs . Le BICLIC n’est plus au catalogue France en 1974 au moment de l’attentat , remplacé par le CLIBIC dont il est l’anagramme , mais il continue sa carrière à l’export jusqu’en 1977 et en France sous l’estampille Japy . Cette dénomination vient de ses deux cloches qui ont été supprimées par le terroriste .

On reconnait sur la photo judiciaire – les clefs que Peter Uhren employait pour ses propres productions et dont il dotera également certains Jaz tels les CHIPIC , CIRCIC et NURSIC

Des enquêtes approfondies ont été organisées chez les marchands de réveils de la marque Peter Uhren en Italie . Ce calendrier perpétuel publicitaire , en italien , témoigne de l’importance de l’implantation de Peter au pays de Dante . Le lendemain de l’attentat , au matin du 5 août à la gare de Campo di Marte à Florence , on  constate avec retard , le vol de quatre caisses de réveils « Peter CD / 1206 » envoyées par Rottweil le 26 juin , via la Suisse . Cela laisse peu de temps pour la configuration du réveil en détonateur . Toutefois s’il s’agit de Mario Tuti , celui-ci avait été formé dans les commandos à ce type de technique . Le larcin permettait d’éviter la traçabilité de l’achat du réveil chez un horloger , mais de toutes façons , on n’en saura jamais rien , les calibres PA n’étant pas individuellement numérotés . Malgré l’immensité et la précision des enquêtes chez les horlogers et dans les dépôts d’explosifs , aucun résultat n’a été obtenu ni pour le réveil , ni pour les explosifs .

1974_Italicus_Express_bombing_-_Memorial_02Monument commémoratif Gare du San Benedetto Val di Sambro

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s