Anatomie et nomenclature des réveils et pendules JAZ

chromic-anatomieAnatomie d’un CHROMIC  :    1 Réserve : elle maintient la vitre contre la lunette dégageant ainsi l’espace nécessaire aux aiguilles pour ne pas frotter contre le verre .       2 Vitre : les vitres rondes et plates ont toujours été en verre chez Jaz  et ne sont pas biseautées pour les modèles courants .         3 Lunette ou rehaut de cadran : engagé par l’intérieur dans le boîtier , son bord extérieur arrive en butée sur le rebord de celui ci ; la lunette sera dans les réveils plus récents intégrée au boîtier .   4 Dos ou cloche : élément à double usage puisqu’il ferme l’arrière du réveil et sert de cloche sur lequel vient frapper le marteau de sonnerie , il est d’un format légèrement inférieur au boîtier pour ne pas laisser passer le bruit ou les poussières , sans toutefois le toucher ce qui l’empêcherait de raisonner        5  Boîtier , boîte ou corps : il est ici chromé mais il est en général peint , les pieds avant sont fixés dessus soit par rivetage , soit par vissage .      6 cache poussière : il retient , outre les poussières , le bruit du mécanisme et participe à la rigidité du réveil  , le pied arrière est riveté à sa base           7 vis : les trois vis de maintien sont disposés en triangle et au centre pour contenir  le dos en place sans pour autant l’empêcher de raisonner puisqu’il sert également de cloche de sonnerie ; la quatrième vis fixe le boîtier sur le cache poussière .           8 Tête d’interruption et bouton d’arrêt de sonnerie : en général placé au sommet du réveil il sert également à fixer le haut du boîtier sur le mécanisme                   9 clés de remontage : elles servent à remonter mouvement et sonnerie et sont vissées en sens contra-horaire indiqué par des flèches gravées en creux sur la cloche .        10 boutons de mise à l’heure : celui de la sonnerie est vissé dans le sens des aiguilles d’une montre afin d’empêcher de tourner la petite aiguille dans le mauvais sens , les rouages des premiers calibres ne le supportant pas : si l’on rate l’heure à laquelle on souhaite se réveiller , il faut refaire un tour complet ; le bouton central de mise à l’heure est fendu et s’encastre en force sur l’axe , lui n’a pas besoin d’être vissé puisque l’on peut , sans inconvénient pour le mécanisme , régler l’heure en avançant ou reculant les aiguilles sans avoir à faire un tour de cadran .nomenclature-reveil-mecanomenclature-reveil-electrnomenclature-pendule

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s