I comme Icare de Henri Verneuil 1979

A la suite de la mort d’un Président d’un état fictif, le procureur Henri Volney, interprété par Yves Montand, qui s’est penché sur ce décès refuse les conclusions de l’enquête. Il parvient à interroger un témoin qui lui dévoile la part d’ombre de cette histoire, mais les auteurs du meurtre ne souhaitent pas qu’il découvre la vérité.

Le dénouement de cette sombre histoire se déroule dans le bureau du procureur, venant de découvrir que l’opération secrète , nom de code « I comme Icare », doit être exécutée avant minuit .

 

Ses yeux se posent donc régulièrement sur sa GLOBIC, lui confirmant d’une part la date, et évidemment l’heure matinale . La GLOBIC est une horloge à poser , composée d’une sphère tronquée qui lui sert de base ;  le décorateur-ensemblier du film lui a ajouté un socle cylindrique d’assez bon aloi  qui compense l’inclinaison originelle du cadran .

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s