Romuald et Juliette de Coline Serreau 1989

Après le triomphe de Trois hommes et un couffin en 1985 et ses 12 millions d’entrées,  Coline Serreau orchestre avec ce Romuald et Juliette , un conte de fée moderne et joyeux , doublé d’une jolie leçon de tolérance à la fois sociale et raciale . Romuald un PDG survolté , incarné par Daniel Auteuil , tombe amoureux de Juliette sa femme de ménage Firmine Richard au milieu des mesquineries de leur entourage .

Cet imbroglio nous emmène dans le minuscule appartement de Juliette , élevant seule ses cinq enfants . L’œil avisé remarquera de nombreux réveils mécaniques dans la chambre à coucher. Mais c’est dans la cuisine que l’on identifie un PEINTRIC . Sa présence n’est pas que décorative puisqu’il occupe une position centrale pour nous indiquer l’heure tardive de ce conciliabule .

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s