Le Grand Chemin de Jean-Loup Hubert 1987

Le Grand Chemin , est un chef d’oeuvre , bien qu’il s’agisse apparemment de la découverte de la vie à la campagne en 1959 par Louis un jeune parisien de 9 ans , interprété par Antoine Hubert en vacances forcées près de Nantes , chez un couple qui se déchire , le temps que sa mère accouche à Paris . Toutefois le ton, la justesse de l’évocation et la sobriété de l’histoire ont porté leurs fruits : plus de trois millions d’entrées au cinéma , deux César pour le couple Marcelle et Pelo – à savoir meilleure actrice pour Anémone et meilleur acteur pour Richard Bohringer – mais aussi le prix Georges-de-Beauregard et une reprise américaine en 1991,  Paradise , signé Mary Agnes Donoghue avec Melanie Griffith et Don Johnson.

le grand cheminDes petites intrigues , des bêtises d’enfants mais un lourd secret de famille et malgré tout un dénouement heureux . Dans l’une des scènes finales , on reconnaît un INTRIC posé sur la table de chevet , ce qui est parfaitement cohérent au niveau chronologique .

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s