« UN AMI VIENDRA CE SOIR » de Raymond Bernard 1945

un ami viendra ce soir.jpgSans titre.jpg

Pendant la Seconde Guerre Mondiale  un groupe de combattants se réfugie dans un asile attendant pour agir près de la radio ce mot d’ordre : »un ami viendra ce soir ». C’est le déclic pour l’un des pensionnaires qui règle la sonnerie de son DURIC relié à une fusée destinée à prévenir l’ennemi.

Sans titre.jpg

pub-contacteurLes dialogues nous l’apprennent , ce réveil est relié par un fil à la prise électrique . Scénario prémonitoire puisque JAZ  lancera en 1951 son CONTACTEUR-RUPTEUR destiné à faire fonctionner les appareils électriques au déclenchement de la sonnerie : lampe de chevet , radio , etc .

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s