Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet (2001)

Le style de Jean-Pierre Jeunet est facilement reconnaissable, à travers tous les films qu’il a réalisé : décalé, surréaliste , entre rêves et cauchemars. Après Delicatessen en 1991 et La Cité des enfants perdus en 1995 , Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de 2001 est un succès planétaire  couronné de 4 Césars et d’une nomination aux Oscars. Sa comédie romantique contemporaine, nous plonge dans un quartier de la Butte Montmartre  de cartes postales surannées . Le réalisateur retranscrit cet univers fantasmé avec ses décors oniriques et ses personnages truculents .

Au milieu de cette ambiance vintage et de tous ces objets d’une époque révolue , pour ne pas dire anachroniques puisque l’action se situe essentiellement en 1997 , surgit en très gros plan , un JAZ … un GALBIC de 1957 !

24

Non satisfait de cette découverte, cherchant avidement la trace de notre marque préférée, quelle surprise de trouver, quelques minutes plus tard, sur la table de chevet de l’héroïne du film, un TORPIC de 1955.

3.jpg

Jamais deux sans trois, me direz-vous ! Difficile de dire si la concierge de l’immeuble est elle aussi une adepte de la sonnerie cristalline …..

5

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s